Un touriste américain tué et dix personnes blessées dans une attaque à l’arme blanche à Tel-Aviv

Scène du crime à Jaffa, en Israël, le 8 mars 2016 Source: Reuters
Scène du crime à Jaffa, en Israël, le 8 mars 2016

Un ressortissant des Etats-Unis a été laissé pour mort et dix autres personnes ont été blessées dans une attaque sur le port de Jaffa, à Tel-Aviv, en Israël, ce mardi 8 mars.

Cinq des victimes sont dans un état critique, alors que quatre autres ont des blessures plus modérées tandis qu'une personne n'a été que superficiellement touchée, rapportent les médias israéliens, en citant une source des services de secours.

Le centre médical de Wolfson à Tel-Aviv a confirmé que l'homme qui a succombé à ses blessures est un touriste américain de 29 ans. Des responsables de l'hôpital Ichilov de Tel-Aviv ont aussi révélé qu'une des victimes est une femme enceinte alors qu'un autre est un arabe israélien, a rapporté Times of Israel.

L'agresseur a poignardé ses victimes à trois endroits différents de Jaffa, dans un assaut qui a duré en tout 20 minutes. Il a été abattu par la police avant d'être identifié comme un jeune homme de 21 ans originaire du camp de réfugiés de Qalqiliya, en Cisjordanie. 

Cette attaque intervient alors que le vice-président américain Joe Biden, qui est arrivé en Israël pour une visite de deux jours, participait à un événement au Peres Peace Center, à seulement 15 minutes de la scène du crime. Des sources au sein de la délégation de Joe Biden ont indiqué au Jerusalem Post que, en dépit de l'incident, aucune modification ne sera apportée au programme du vice-président.

Aller plus loin : L'armée israélienne prévoit une escalade des violences qui pourraient durer plusieurs mois

Cette attaque au couteau à Jaffa est le troisième dans une série d'agressions ce mardi à traverse le pays. Trois personnes ont été blessées dans deux attaques distinctes qui ont eu lieu à quelques minutes d'intervalle à Jérusalem et le qaurtier de Petah Tikva  à Tel-Aviv.

Dans la vieille ville de Jérusalem, un homme à moto équipé d'une arme à feu a sérieusement blessé deux officiers de sécurité israéliens, selon les services de secours. La police a indiqué que l'agresseur a été abattu.

A Petah Tikva, un Israélien s'est fait poignarder au thorax dans un débit de boissons, selon la police. La vicitme, qui a été blessé mais dont la vie n'est pas en danger, a réussi à maîtriser son agresseur, avant de lui retourner son arme, et de le poignarder à mort avec l'aide du propriétaire du magasin.

En savoir plus : Ministre israélienne : c’est le terrorisme et non l'occupation qui cause la violence en Palestine

A la suite de ces attaques, le Hamas a publié une déclaration faisant l'éloge de l'assaillant pour son «action héroïque».

«Le Hamas célèbre ses martyrs qui se sont élevés à travers ces opérations, et confirme que leur sang pur sera, si Dieu veut, le carburant de l'amorce de l'intifada», a écrit le groupe sur son site internet, relayé par Times of Israel.

La vague de violence entre Israéliens et Palestiniens est apparue début Octobre de l'année dernière, quand Israël a essayé de restreindre l'accès aux hommes palestiniens à la mosquée Al-Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem. Durant les cinq mois de tensions, les forces israéliennes de sécurité ont tué 168 Palestiniens, dont 111 auraient été à l'origine d'attaques. Avant les attaques de ce mardi, les Palestiniens ont tué 28 Israéliens, ainsi qu'un citoyen américain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales