200 combattants de Daesh passent du côté des habitants de Racca qui luttent contre les terroristes

La ville de Raqqa© Stringer Source: Reuters
La ville de Raqqa

Les habitants de la «capitale» de Daesh ont se sont emparés de plusieurs quartiers de Racca et ont pu entrer en contact avec les troupes gouvernementales. Les terroristes sont obligés d’organiser des postes de blocage à l’entrée de la ville.

Environ 200 combattants sont passés du côté des habitants de Racca qui se sont révoltés contre les extrémistes et ont planté le drapeau national de la Syrie dans différents quartiers de la ville qu’ils ont repris à Daesh.

Selon l’agence de presse Sputnik, les habitants de Racca ont délogé les terroristes de cinq quartiers de la ville et ont réussi à communiquer avec les militaires syriens par téléphone mobile.

Les habitants de Racca ont organisé la révolte dans la nuit de samedi. Ils sont sortis dans la rue pour manifester en soutien de l’armée syrienne.

«La capitale» de Daesh, qui se trouve dans le nord de la Syrie, a été investie par les terroristes en 2013. Les troupes gouvernementales syriennes ont essayé de reprendre la ville à plusieurs reprises, en vain.

Ce n’est pas la première fois que des combattants de Daesh changent de camp. La veille, dans la province voisine de Deir ez-Zor qui est aussi sous le contrôle de l’Etat islamique, au moins 80 terroristes mercenaires ont fui l’Etat islamique. L’organisation les recherchent actuellement pour les punir.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales