Pris au mot, al-Sissi est mis aux enchères sur eBay afin d'aider l'économie égyptienne moribonde

Abdel Fattah al-Sissi© Amr Dalsh Source: Reuters
Abdel Fattah al-Sissi

Abdel Fattah al-Sissi, ancien militaire qui a chassé son prédécesseur Mohammed Morsi, a été la cible de nombreuses moqueries après avoir dit qu'il était prêt à se vendre, alors qu’il présentait les plans visant à développer l'économie du pays.

«S’il m’était possible de me mettre en vente, je me vendrais» a-t-il déclaré lors d’un discours diffusé par la télévision d’Etat, au cours duquel il a aussi demandé aux Egyptiens de faire des dons aux organismes publics par SMS.

Un utilisateur d’eBay a rapidement pris le président au mot en le mettant en vente sur une page du site. Des enchères de plus de cent internautes ont fait monter le prix de vente d’al-Sissi jusqu’à 100 300 dollars, mais la mise en vente satirique a finalement été annulée par le site mercredi dans la soirée.

L’état du président, souriant sur la photo, était qualifié de «quasi-neuf» par le vendeur «dr_motown». Al-Sissi est décrit comme étant docteur en philosophie avec une carrière militaire, celui-ci s’étant décrit comme un docteur envoyé par dieu pour informer les leaders du monde, les spécialistes du renseignement, les politiciens et «les plus grands philosophes» lors d’un discours l’année dernière.

Le vendeur a répondu, non sans ironie, à une question d’un internaute lui demandant plus d’informations sur sa mise en vente : «Bonjour tout le monde, nous avons décidé de vendre le maréchal et auteur du coup d’Etat militaire Abdel Fatah al-Sissi sur eBay afin de renflouer l’économie égyptienne pour que vous n’ayez pas à le faire ! Le maréchal lui-même a déclaré que se vendre aiderait, et qu’il n’hésiterait pas à le faire… Alors nous le faisons pour lui, pour nous et pour l’humanité.» 

Depuis l’attentat ayant visé un avion russe qui avait décollé depuis l’aéroport de Charm el-Cheikh, l’Egypte fait face à une chute importante des revenus liés au tourisme, ce qui handicape son économie nationale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales