Danemark : La loi sur la confiscation des biens des migrants n'a pas rapporté le moindre euro

Source: Reuters

La controversée loi danoise sur la confiscation des bijoux et de l'argent liquide détenus par les migrants arrivant au Danemark n'a pas rapporté le moindre euro en une semaine.

Depuis le 5 février 2016, la police danoise a le pouvoir de confisquer argent liquide et autres biens dont la valeur dépasse les 10 000 couronnes, soit plus de 1 000 euros. Mais selon la police nationale danoise, pas un seul objet de valeur ou une couronne n'a été saisi depuis l'entrée en vigueur de cette loi, surnommée «loi des bijoux».

«La loi dite "des bijoux" n'a à l'heure actuelle pas donné lieu à la moindre confiscation d'espèces ou d'objets de valeur», a-t-elle déclaré. Alors que le gouvernement a justifié cette loi en estimant que les demandeurs d'asile qui peuvent se le permettre devaient aider à compenser l'entrée au Danemark des réfugiés, les partisans et les détracteurs du projet de loi ont insisté sur l'effet symbolique, plutôt que financier de cette disposition.

«Je pense qu'il est évident que cette loi est un signal plus que toute autre chose»

«Je pense qu'il est évident que cette loi est un signal plus que toute autre chose. […] Mais je pense que [le ministre de l'Intégration Inger Støjberg] et le gouvernement sont tout à fait satisfaits de cette disposition dont le principal objectif était de dire au monde que le Danemark n'est pas un endroit agréable pour un réfugié», a déclaré Johanne Schmidt-Nielsen, membre du parti de gauche de l'Alliance rouge et verte.

La loi a été condamnée par l'ONU et les médias internationaux car elle rappelle l'Allemagne nazie et le traitement des Juifs dont l'or et les objets de valeur étaient saisis par le régime d'Hitler. Elle a été adoptée par une majorité écrasante le mois dernier, le principal parti d'opposition de centre-gauche des sociaux-démocrates votant en sa faveur, signe pour certains observateurs d'un glissement du paysage politique danois vers la droite à cause de la popularité du parti anti-immigrés dans le pays.

Lire aussi : Danemark : un projet qui veut confisquer aux migrants leurs bijoux fait polémique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales