Danemark : un projet qui veut confisquer aux migrants leurs bijoux fait polémique

- Avec AFP

Danemark : un projet qui veut confisquer aux migrants leurs bijoux fait polémique© reuters Source: Reuters
Migrants au Danemark
Suivez RT France surTelegram

Le gouvernement danois propose de confisquer bijoux et autres effets de valeurs aux migrants pour financer leur accueil. Un projet très controversé.

Cette mesure défendue par le gouvernement danois fait grand bruit. Elle est qualifiée de dérive «autoritaire» par ses opposants rappelant la spoliation des juifs pendant la seconde guerre mondiale.

Le ministre de L’Intégration Inger Stojberg s’explique sur son compte Facebook : «Certains médias étrangers réprouvent le fait que nous puissions à l’avenir saisir les effets de valeur des demandeurs d’asile et exiger qu’ils prennent en charge le coût de leur séjour dans des centres pour réfugiés». Il juge les critiques qui comparent cette mesure à la spoliation des juifs non justifiées.

Le projet de loi doit être débattu au Parlement en janvier. Ce dernier prévoir notamment l’autorisation de la fouille des bagages des migrants et la confiscation de tout objet de valeur ou argent liquide au-delà de 400 euros environ, soit 3 000 couronnes danoises. Le texte précise que les bijoux tels que les alliances ou les téléphones portables ne sont pas concernés par cette mesure.

Une pétition contre ce projet a déjà obtenu près de 6 000 signatures : «Non à la confiscation des biens des migrants». Dans celle-ci on peut y lire «fuit des régimes brutaux et totalitaires témoigne de l’aspiration des hommes à vivre dans une société plus accueillante. Refusons que les demandeurs d’asile soient accueillis dans ce même esprit totalitaire».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix