Ted Cruz qualifié de «mauviette» lors d'un meeting de Trump pour sa position sur le waterboarding

Donald Trump, lors du son meeting du 9 février © Rick Wilking Source: Reuters
Donald Trump, lors du son meeting du 9 février

Lors de son dernier meeting avant les primaires du New Hampshire, Donald Trump a répété une insulte venue du public, qualifiant son rival républicain de «mauviette» en raison de sa position sur la technique de simulation de noyade.

C’est probablement la première fois dans l’histoire américaine qu’un candidat important prononce une phrase considérée comme obscène lors d’un meeting retransmis à la télévision. Donald Trump reprochait à Ted Cruz d’avoir donné une réponse ambigüe lors du débat du 6 février, lorsque plusieurs candidats se sont vus demander si la technique de simulation de noyade lors des interrogatoires constituait oui ou non un acte de torture et s’ils comptaient la réintroduire. Lors du débat, Donald Trump a réaffirmé qu’il «utiliserait des techniques bien pires que le waterboarding» et a reproché au sénateur du Texas d’être un faible.

«L’autre soir lors du débat, ils ont posé une question sérieuse à Ted Cruz : qu’est-ce que vous pensez du waterboarding ? Est-ce que vous êtes d’accord avec ça ? J’aurai pensé qu’il dise totalement, et il ne l’a pas fait. Et il a dit, il est inquiet car certaines personnes…»

Une femme dans les premiers rangs l’interrompt en s'exclamant : «C’est une mauviette !». Donald Trump la sermone alors lui disant qu’elle dit une «chose terrible» et poursuit : «Savez-vous ce qu’elle vient de dire ? Criez-le, car je ne veux pas le dire». «Vous n’êtes pas autorisée à dire cela», a-t-il précisé, ajoutant : «J’espère ne jamais entendre de tels propos venant de vous».

Donald Trump s’est alors arrêté, a regardé le public et a répété au micro : «Elle a dit qu’il était une mauviette». Le public l’a acclamé en criant «Trump ! Trump !» avant qu’il ne feigne de réprimander la femme et de revenir à son discours. «Pour la presse», a-t-il ajouté en regardant droit dans les caméras «ceci est un sérieux blâme !».

Durant le débat, Ted Cruz a répondu avec hésitation concernant la technique du waterboarding, étant donné que le sénateur du Texas tente de concilier ses objectifs sécuritaires tout en courtisant les anciens soutiens de l’icône libertarienne, Rand Paul. Ted cruz a insisté sur le fait que le waterboarding n’était pas de la torture, au même titre que les interrogatoires intensifs, mais a ajouté : «Je ne réinstaurerai pas son utilisation à grande échelle».

Lire aussi : Le plus grand quotidien de l’Iowa réclame une révision des résultats de la primaire, «une débâcle»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales