S’il était président, Donald Trump «bombarderait le Danemark», estime son rival Ted Cruz

© Jacob Slaton Source: Reuters

Après avoir été accusé par le milliardaire américain d’avoir «illégalement volé» sa victoire dans la primaire de l’Iowa, Ted Cruz a lancé une nouvelle polémique contre son opposant républicain, lui répondant sur le même terrain.

Chez les républicains, la course à la présidentielle continue de se muer en une succession de joutes verbales.

Ainsi, le récent vainqueur de la primaire républicaine de l'Iowa, Ted Cruz, s'en est pris à Donald Trump, affirmant : «Je ne connais personne qui se sentirait à l’aise par rapport à quelqu’un qui se comporte de cette manière en ayant les commandes. Nous sommes susceptibles de nous réveiller un matin et Donald, s’il est président, aura envoyé une bombe atomique sur le Danemark. Ce n’est pas le tempérament d’un dirigeant qui garantirait la sécurité de ce pays».

Ce commentaire du sénateur texan fait suite à la vague de tweets qui a déferlé du compte de Donald Trump après sa défaite lors dans l’Iowa. Le milliardaire américain, pourtant donné favori par les sondages, avait notamment appelé à annuler les résultats et a «disqualifier immédiatement» Ted Cruz.

En savoir plus : Primaire républicaine : Ted Cruz s'impose face à Donald Trump dans l'Iowa

De son côté, Ted Cruz n’a pas pris les messages Twitter au sérieux, et a expliqué les avoir «trouvé très amusants». «Je me lève tous les jours et je ris de la dernière chose que Donald a tweeté, car il perd la tête», a-t-il ajouté avant de conclure : «Nous avons besoin d’un commandant en chef, pas d’un Twittos en chef».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales