Le Canada annonce la fin de ses frappes aériennes en Irak et en Syrie le 22 février

- Avec AFP

© reuters Source: Reuters

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau l'a annoncé ce lundi : le Canada arrêtera ses frappes en Irak et en Syrie le 22 février.

M. Trudeau avait promis en campagne électorale de retirer les six chasseurs F18 canadiens, engagés avec la coalition internationale. Le Premier ministre voulait renforcer la formation des troupes irakiennes sur le terrain.

Le Canada va tripler le nombre de ses forces spéciales à 210 membres dans le nord de l'Irak. Actuellement, le Canada compte 69 militaires en Irak. Le pays compte allouer une aide totale de 1,6 milliard de dollars canadiens sur trois ans, a annoncé le gouvernement.

Selon les médias canadiens : «L'aide financière et militaire du Canada s'étendra par ailleurs en Jordanie et au Liban afin, selon Ottawa, d'éviter la propagation de l'extrémisme violent». «Cette nouvelle politique coûtera plus cher que la précédente», a avoué M. Trudeau.

Le premier ministre a précisé que cette mission sera soumise à un débat aux Communes . Radio canada explique que «M. Trudeau assure que le retrait de l'armée canadienne de la mission de combat se fera de manière ordonnée, afin de ne pas déstabiliser les efforts de la coalition, et que son gouvernement se concentrera sur la formation et l'aide humanitaire.»

Cette annonce intervient deux jours avant l'ouverture de la rencontre des ministres de la Défense des pays membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) à Bruxelles.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales