Les dirigeants d'Afrique de l'Ouest interdisent le voile intégral dans leur pays respectif

Le voile intégral islamique bientôt interdit dans l'espace Cédéao Source: Reuters
Le voile intégral islamique bientôt interdit dans l'espace Cédéao

Les dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao) se sont mis d'accord pour «interdire» le voile islamique intégral dans leurs pays respectifs.

Cette mesure vise à lutter contre la multiplication des attentats kamikazes commis notamment par des femmes dissimulant leur charges explosives sous leur voile.

Les chefs d'Etat doivent «prendre des mesures [pour] interdire (…) tous les vêtements qui rendent impossible l'identification d'une personne», a indiqué le président de la Cédéao Kadré Desiré Ouédraogo, lors d'un sommet de deux jours de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest.

La Cédéao compte 15 Etats membre en Afrique de l'ouest : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone, le Togo.

Quatre fillettes âgées de 9 à 12 ans ont attaqué un poste de contrôle à Mafa

Le Tchad avait déjà interdit le voile intégral sur l'ensemble de son territoire en juin dernier à la suite d'un double attentat-suicide dans la capitale N'Djamena. Des mesures similaires ont été prises dans certaines régions du Cameroun et du Niger après d'autres attaques.

L'organisation islamiste Boko Haram, basée au nord du Nigeria, a eu recourt à de nombreuses reprises à des jeunes femmes pour perpétrées des attaques dans la région. Mercredi dernier, quatre fillettes âgées de 9 à 12 ans ont pris d'assaut un poste de contrôle à Mafa, dans le nord-est nigérian.

Lire aussi : Le port de la burqa interdit au Tchad, trois jours après les attentats

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales