L’Egypte n’a trouvé aucune preuve confirmant la version de l’attentat contre l’A321

Source: Sputnik

La commission d’enquête égyptienne sur le crash de l’A321 russe n’a pas reçu de preuve confirmant qu'un attentat avait été perpétré contre l’avion avec 224 personnes à bord, lit-on dans le dernier rapport de la commission, publié lundi.

«La commission d’enquête ne possède encore pas de preuve d'une implication extérieure ou d'une attaque terroriste. La commission continuera son travail», poursuit le document.

La catastrophe la plus grave de l’histoire de l’aviation russe a eu lieu le 31 octobre au-dessus de la péninsule du Sinaï, en Egypte. L’Airbus A321 de la compagnie russe Kolavia, qui devait relier Charm el-Cheikh à Saint-Pétersbourg, s’est écrasé avec 224 personnes à bord.

Après l’enquête officielle sur le crash de l’Airbus, Moscou a confirmé qu’il s’agissait d’une attaque terroriste. «Pendant le vol, une bombe artisanale d’une puissance équivalente à un kilogramme de TNT a explosé à bord de l’avion, ce qui a provoqué sa dislocation et explique également la largeur du rayon dans lequel se sont éparpillés les débris», a expliqué Alexandre Bortnikov, le directeur du Service fédéral de sécurité (FSB) en faisant un point final sur le crash en novembre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales