La Turquie dénonce un soldat russe avec un lance-missile à l’épaule dans les eaux turques

Source: Reuters

Passer le détroit du Bosphore en position de tir avec un lance-missile à l’épaule relève de la provocation, pour Ankara et n’a pas manqué de susciter une forte agitation sur les réseaux sociaux turcs.

D’après Reuters, le ministère turc des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur russe en Turquie pour discuter l’incident. Un soldat du bateau de guerre russe Cesar Kounikov avait manifestement un lance-missile à l’épaule au moment de franchir ce qui pourrait être le détroit du Bosphore dans les eaux territoriales turques et à proximité immédiate d’Istanbul.

«Si un soldat russe exhibe un lance-missile ou quelque chose de semblable sur un bateau de combat russe, c’est une provocation», a confié à l’agence Reuters l’une de ses sources gouvernementales. «Si on aperçoit une menace, nous aurons besoin d’y apporter la réponse nécessaire», a-t-elle poursuivi.

Tandis que le ministère de la Défense russe n’avait pas encore commenté sur l’incident, les internautes précisent que le bateau ressemble beaucoup au César Kounikov. L’authenticité des images ne peut pas être démontrée par des sources indépendantes pour le moment. 

On ne sait pas non plus si ce navire a traversé le Bosphore au cours de ces derniers jours car d’après les informations disponibles, le bateau avait mis le cap sur la Syrie en octobre. Néanmoins, un photographe de Reuters l’a vu dans les eaux de la mer Noire en novembre.

Les relations entre la Turquie et la Russie se sont gravement dégradées après qu’un F-16 turc a abattu un bombardier russe le 24 novembre, dernier, entraînant le décès de l’un de ses deux membres d’équipage. En représailles, Moscou a pris plusieurs mesures contre la Turquie, imposant notamment un embargo sur les produits agricoles turcs, suspendant le régime de libre circulation des personnes entre les deux pays, de même que la réalisation du projet Turkish Stream.

D’après la convention de Montreux, la Russie dispose du droit de naviguer dans les détroits du Bosphore et des Dardanelles depuis 1936.

Lire aussi : le corps du pilote abattu près de la frontière turco-syrienne sera rapatrié en Russie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales