USA : l'instabilité au Moyen-Orient, un facteur de croissance pour les entreprises d'armement

Tire de l'artillerie saoudienne à la frontière yéménite le 13 avril 2015. L'Arabie Saoudite a accru ses importations en armement ces derniers mois notamment en provenance des entreprises américaines et allemandes. Source: Reuters
Tire de l'artillerie saoudienne à la frontière yéménite le 13 avril 2015. L'Arabie Saoudite a accru ses importations en armement ces derniers mois notamment en provenance des entreprises américaines et allemandes.

Les principaux fournisseur d'armement de la défense américaine ont indiqué cette semaine tirer profit de la montée en puissance de la guerre en Syrie. L'instabilité grandissante au Moyen-Orient entraîne une course à l'armement des pays de la région.

Le vice-président exécutif de Lockheed Martin, Bruce Tanner, a déclaré que sa compagnie envisageait des «bénéfices indirects» à la guerre en Syrie, rapporte The Intercept. Des représentants de la première entreprise américaine et mondiale de défense et de sécurité étaient réunis en compagnie de leurs homologues de Raytheon et Oshkosh, deux autres poids lourds du secteur pour une conférence à Palm Beach, en Floride, destinée à rassurer les investisseurs.

Bruce Tanner a indiqué que l'avion russe abattu par l'armée turque le 24 novembre dernier augmentait le risque d'une intervention de l'armée américaine dans la région, Washington ayant déjà annoncé l'envoi d'un contingent de forces spéciales en Irak. Le vice-président exécutif de Lockheed Martin envisage une augmentation des ventes de l'avion de chasse F-22 et F-35, nécessaire selon lui pour faire face à la concurrence des avions russes, déjà présente sur le terrain.

Le vice-président exécutif de Lockheed Martin envisage une augmentation des ventes de l'avion de chasse F-22, nécessaire selon lui à l'armée américaine afin de pouvoir concurrencer l'armée russe sur le terrain (Source: Wikipedia)
Le vice-président exécutif de Lockheed Martin envisage une augmentation des ventes de l'avion de chasse F-22, nécessaire selon lui à l'armée américaine afin de pouvoir concurrencer l'armée russe sur le terrain (Source: Wikipedia)

L'industrie française portée par la vente des Rafale

La guerre au Yémen entre une coalition arabe et les rebelles Houthis encourage également des pays comme les Emirats Arabes Unis et l'Arabie Saoudite à augmenter leurs stocks d'armement, notamment auprès des entreprises américaines. Après plusieurs années de baisse, le budget de la défense américain voté par le Congrès à la fin du mois d'octobre dernier a été porté à 607 milliards de dollars pour l'année 2016, soit 557,7 milliards d'euros. Une somme en augmentation de 15% par rapport au budget de l'année 2014 qui s'élevait à 526 milliards de dollars.

Parmi les cinq plus gros pays exportateurs d'armes que sont les Etats-Unis, la Russie, la France, la Chine et le Royaume-Uni, l'Hexagone semble également avoir tiré profit d'une demande croissante au Moyen-Orient. Les nouvelles commandes d'armes passées auprès des entreprises françaises ont augmenté de 18% par rapport à 2013, à 8,3 milliards d'euros, a annoncé le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, dans un rapport au Parlement daté de juin 2015. Elles ont été stimulées par la vente de 24 avions Rafale signée avec l'Egypte en février dernier. En mai 2015, c'est la fourniture de 24 autres avions du groupe Dassault Aviation qui a été décidé avec le Qatar.

Après 20 ans de disette, le groupe Dassault Aviation a réussi à vendre près de 24 Rafale à l'Egypte en février 2015 et le même nombre d'avions au Qatar au mois de mai dernier (Source: Wikipedia)
Après 20 ans de disette, le groupe Dassault Aviation a réussi à vendre près de 24 Rafale à l'Egypte en février 2015 et le même nombre d'avions au Qatar au mois de mai dernier (Source: Wikipedia)

Les entreprises allemandes d'armement bénéficient des conflits dans la région, notamment au Yémen, les ventes d'armes en direction de l'Arabie Saoudite ont fortement augmenté.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales