La Pologne veut-elle les armes nucléaires de l'Otan sur son territoire ?

Des exercices de l'Otan sur une base en Pologne. Source: Reuters
Des exercices de l'Otan sur une base en Pologne.

Un ministre polonais a affirmé que son pays envisageait de rejoindre le programme atomique de l'Otan et de demander l'installations d'armes nucléaires sur son territoire. Le ministère polonais de la Défense a toutefois démenti.

La Pologne sera-t-elle bientôt dotée d’armes atomiques ? Cela semble en tout cas être l’ambition du pays. Le ministre adjoint à la Défense polonais, Tomasz Szatkowski, vient ainsi d’affirmer que le ministère envisageait de demander l’accès à des armes nucléaires via un programme de l’Otan... avant un démenti formel du ministère de la Défense.

Reste que ce programme existe depuis plusieurs années et bénéficie à certains pays de l’Otan comme la Belgique, l’Allemagne, l’Italie ou les Pays-Bas, qui disposent donc d’armes atomiques, mais sous le contrôle étroit de leur allié américain. Voir la Pologne faire acte de candidature, même de manière officieuse, n'est donc pas totalement surprenant. 

D'autant que cette déclaration de Tomasz Szatkowski, intervient quelques jours après s’être montré belliqueux envers la Russie en demandant, avant de se rétracter, l’annulation de l’Acte fondateur sur les relations entre l’Otan et la Russie.

L'Acte fondateur sur les relations entre l'Otan et la Russie, signé en 1997, engage en effet l’Otan à ne pas déployer d'armes nucléaires chez ses nouveaux membres.

Parmi les 28 membres de l’OTAN, il y a trois puissances nucléaires : la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, qui sont les seuls à fournir des armes à leurs alliés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales