L'Afghanistan dans la ligne de mire de Daesh : quelques 1600 combattants auraient rejoint ses rangs

© Reuters Source: Reuters

L'Etat islamique (Daesh) serait en mesure de poursuivre son expansion territoriale. Selon le quotidien britannique The Times, près de 1600 combattants lui auraient prêté allégeance.

Dans un récent communiqué, l'organisation terroriste a affirmé avoir pris le contrôle de quatre districts de la ville de Jallalabad située à seulement 150 km de la capitale Kaboul. Selon The Times, 1600 combattants auraient intégré Wilayat Khorasan, filiale régionale de Daesh en Afghanistan.

Plusieurs photos postées sur Twitter par ses partisans, montrent des combattants en train de s'entraîner dans le camp nommé «cheikh Jalaluddin» en hommage au mufti de la région du Khorasan, tué lors d'un bombardement américain en octobre dernier. Une information contestée par le site américain The long war journal, qui affirme que ce camp serait probablement situé dans la province orientale du Nangarhar.

La situation ne semble pas pour autant alarmer les Etats-Unis. Toujours selon le quotidien britannique, un porte-parole du Pentagone a déclaré que le gouvernement américain est au courant de la propagation de ce groupe en Afghanistan. «Nous sommes conscients de la présence de militants affiliés à Daesh en Afghanistan, et nous suivons cela de près pour voir si leur émergence aura un impact significatif sur la menace dans la région» a-t-il déclaré à ce propos.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales