Hollande s'est rendu sur le porte-avions Charles-de-Gaulle, déployé au large de la Syrie

Le porte avion Charles de Gaulle en partance pour la Syrie en novembre 2015© Jean-Paul Pelissier Source: Reuters
Le porte avion Charles de Gaulle en partance pour la Syrie en novembre 2015

Le président, qui est arrivé vers 15h heure de Paris, a rencontré les militaires engagés dans les opérations pour intensifier le combat contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak.

Les premières missions de bombardement des avions français décollant du Charles de Gaulle avaient démarrées le 23 novembre. Le porte-avions nucléaire français a été déployé afin d'augmenter les capacités françaises de frappes sur l'Etat islamique. Aujourd'hui, la contribution de la France au sein de la coalition a pu augmenter de 20% grâce à la présence du navire en mer Méditerranée.

Lire aussi : Elysée : la France va déployer son porte-avions, le Charles de Gaulle, pour lutter contre Daesh


François Hollande est resté deux heures à bord du porte-avions. Après un briefing lui présentant l'opération Chammal, le président est allé à la rencontre de pilotes qui venaient de terminer une mission de bombardement. Ensuite des photos prises du terrain par les appareils français ou satellitaires lui ont été montrées, avant de qu'il ne rencontre des techniciens de maintenance des aéronefs.

Dispositif mis en place autour du porte-avions © Ministère de la Défense
Dispositif mis en place autour du porte-avions


Après une allocution, le président a assisté à un catapultage de Rafales partant en mission.

Lire aussi : Premières missions au-dessus de l'Irak et de la Syrie à partir du porte-avions Charles-de-Gaulle


Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales