Roumanie : La pauvreté infantile en hausse depuis l’adhésion à l’UE, selon de nouvelles statistiques

Face à la précarité dans leur pays, de nombreux roumains décident de rejoindre d'autres pays européens comme la France.© Benoit Tessier Source: Reuters
Face à la précarité dans leur pays, de nombreux roumains décident de rejoindre d'autres pays européens comme la France.

Depuis qu’elle est devenue membre de l’Union européenne en 2007, la Roumanie voit son taux de pauvreté continuer à augmenter. Les premiers touchés sont notamment les enfants et les habitants des zones rurales.

L’organisme officiel européen de statistiques Eurostat montre que 51% des enfants roumains sont à risque de pauvreté, contre 50,5% lorsque le pays avait rejoint l’UE en 2007. Il s’agit donc du pays européen qui enregistre le plus haut taux de pauvreté infantile.

Selon d’autres chiffres révélés par la Banque mondiale, 70% des habitants de la population rurale de Roumanie vivent sous le seuil de pauvreté, dont de nombreux fermiers. Sur l'ensemble de la population nationale, 45% vit à la campagne, faisant face à un manque d'infrastructures.

Adrian Oras, le responsable de la campagne européenne «Opening Doors», qui lutte pour le droit des enfants, estime qu’en dépit de son accession à l’UE, «la Roumanie ressent toujours les effets de réponses inadéquates à la crise [économique de 2008], de mesures hâtives qui ont sérieusement affecté un système social qui était seulement en train d’être développé».

La pauvreté chez les enfants ne se limite pas à la Roumanie, puisque dans toute l’Europe, plus d’un enfant sur quatre (27,7%) est à risque de pauvreté et d’exclusion sociale, selon Eurostat. Adrian Oras identifie trois causes principales à ce phénomène : la hausse du taux de chômage, un fossé qui se creuse entre les zones rurales et urbaines en termes d’investissement, d’éducation et d’opportunités de travail, et une économie en chute libre depuis la crise financière de 2008.

Aller plus loin : Le Premier ministre roumain mis en examen pour corruption

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales