Une session conjointe du Parlement russe projette renforcer la lutte contre le terrorisme

Source: RIA NOVOSTI

Les députés de la Douma d’Etat et les membres du Conseil de la fédération tiennent ce vendredi une session conjointe à Moscou, pour discuter de l’augmentation de la menace terroriste sur la planète des mesures pour contrer la propagation.

Les deux chambres du Parlement russe se sont réunies dans un format extraordinaire, avec la participation des représentants des religions, des parlements régionaux et des associations civiles, pour «discuter les questions de l’unification des efforts dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme dans le monde», a annoncé en prévision de la réunion le président de la Douma Sergueï Narychkine.

«Il est évident que notre pays est en état de guerre totale avec le terrorisme», a noté son vice-président adjoint Nikolaï Levitchev, en notant que ces défis «réclament des efforts sérieux» des élus russes.

Au cœur des débats – le renforcement de la responsabilité pénale pour terrorisme et complicité de terrorisme, y compris le recrutement, la propagande et le financement. Des mesures plus radicales ont été proposées par les parlementaires au cours de la réunion, comme priver de la citoyenneté russe toute personne dont l’activité est liée au terrorisme. L’élargissement des opérations de sécurisation des villes russes, ainsi que celui des compétences des officiers des forces de l’ordre sont également envisagé par les législateurs.

En savoir plus : «La politique russe en Syrie est la seule qui vaille»

Une résolution conjointe sera adoptée à l’issue de la séance, a confirmé à Interfax Sergueï Narychkine. Plus tôt cette semaine, les députés et les sénateurs ont déjà issu des déclarations séparées, en appelant les parlements du monde entier à favoriser la création d’une coalition antiterroriste internationale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales