Cachemire indien : dix morts dans un regain de violences

- Avec AFP

Cachemire indien : dix morts dans un regain de violences© Rakesh BAKSHI / AFP
Des soldats de l'armée indienne mènent une opération de recherche dans le district de Rajouri, le 2 janvier 2023.
Suivez RT France surTelegram

En moins d'une semaine, le Cachemire indien a été secoué par une vague d'affrontements qui a fait dix morts, six civils et quatre rebelles séparatistes. En 2022, près de 200 personnes auraient été tuées dans cette zone contestée.

Six civils et quatre rebelles présumés ont été tués en six jours dans le secteur sud hindou, relativement paisible, du Cachemire administré par l'Inde, dans un soudain regain de violences, ont indiqué les autorités ce 2 janvier. 

Dans la nuit du 1er au 2 janvier, deux hommes armés, soupçonnés d'être des rebelles opposés au gouvernement indien, ont tiré au fusil automatique sur trois maisons du village isolé de Dangri. 

L'attaque a fait quatre morts parmi les habitants, a déclaré à la presse l'officier de police Mukesh Singh. Cinq autres personnes ont été blessées dans les tirs. 

La police et les forces de sécurité se sont lancées à la poursuite des assaillants dans la zone proche de la ligne de contrôle divisant le Cachemire, entre l'Inde et le Pakistan. Environ un demi-million de soldats indiens sont déployés au Cachemire. Sa partie sud, Jammu, à dominance hindoue, est relativement paisible.

Dans la matinée de ce 2 janvier, deux personnes, dont un enfant de sept ans, ont succombé aux blessures causées par une explosion près de l'une des maisons, a déclaré à l'AFP un autre officier de police, sous couvert d'anonymat, n'étant pas autorisé à parler aux médias. 

Un engin non explosé, retrouvé à proximité, a été neutralisé par une équipe de spécialistes, a déclaré l'officier de police. 

Une région sous haute tension

Ces violents incidents font suite à un affrontement armé qui a eu lieu entre les forces gouvernementales et des rebelles présumés voyageant à bord d'un camion, à un poste de contrôle à Jammu. Selon la police, quatre rebelles présumés ont été tués au cours de l'échange de tirs qui a suivi. Le chauffeur du camion a réussi à prendre la fuite. 

Selon des responsables, au moins 172 rebelles présumés et 26 membres des forces armées ont été tués dans des combats l'an dernier. Le Cachemire, région himalayenne revendiquée par l'Inde et le Pakistan, a été le théâtre de plusieurs guerres pour son contrôle depuis la partition de l'empire britannique des Indes en 1947.

Depuis plus de trois décennies, des groupes séparatistes, réclamant l'indépendance du Cachemire ou sa fusion avec le Pakistan, combattent les soldats indiens. Des dizaines de milliers de civils, de soldats et de rebelles sont morts dans ces combats.

L'Inde accuse son grand rival pakistanais de soutenir les rebelles séparatistes. Les tensions se sont exacerbées au Cachemire sous contrôle indien depuis que New Delhi a imposé, en août 2019, son autorité directe sur le territoire. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix