République démocratique du Congo : au moins 131 civils tués selon une enquête préliminaire de l'ONU

Un jeune garçon court vers un hélicoptère des Nations Unies transportant le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix avant son atterrissage à Bunia, dans l'est de la RDC, le 22 février 2022 (image d'illustration).© Moses Sawasawa Source: AP
Un jeune garçon court vers un hélicoptère des Nations unies transportant le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix avant son atterrissage à Bunia, dans l'est de la RDC, le 22 février 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Selon l'ONU, la rébellion du M23 aurait exécuté au moins 131 civils dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Sur place, la mission des Nations unies estime que ces exécutions seraient «des représailles contre les populations civiles».

Comme l'a rapporté ce 8 décembre l'AFP, l'ONU accuse la rébellion du M23 («Mouvement du 23 mars») d'avoir exécuté au moins 131 civils, fin novembre, en République démocratique du Congo.

Ces chiffres proviennent d'une enquête préliminaire basée sur des témoignages et rendue publique dans la nuit du 7 au 8 décembre par la mission des Nations unies en RDC (Monusco). Les investigations concernent Kishishe et le village voisin de Bambo.

Ces 131 civils – 102 hommes, 17 femmes et 12 enfants – ont été tués au cours d'«actes de représailles contre les populations civiles», précise la Monusco dans un communiqué qui ajoute : «Au moins 22 femmes et cinq filles ont été violées.»

Le Mouvement du 23 mars est une ancienne rébellion majoritairement tutsi qui a repris les armes en fin d'année dernière et conquis de larges portions d'un territoire du nord de Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu. 

Selon les autorités congolaises, des experts de l'ONU et la diplomatie américaine, le M23 est soutenu par le Rwanda. Mais Kigali conteste, accusant en retour Kinshasa de collusion avec les FDLR, un mouvement hutu constitué par certains auteurs du génocide des Tutsi en 1994 au Rwanda.

Réagissant à la publication onusienne, la diplomatie française a appelé le jour-même «tous les groupes armés à cesser immédiatement les combats et à s'engager sans délai dans le processus de désarmement». «Comme l'a exigé le Conseil de sécurité des Nations unies, tout soutien extérieur au M23 doit cesser [...]. Ces actes ne peuvent rester impunis. Nous saluons la volonté des autorités congolaises de punir leurs auteurs en justice», a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix