Valls condamné à 277 000 euros d'amende pour avoir financé illégalement sa campagne à Barcelone

Valls condamné à 277 000 euros d'amende pour avoir financé illégalement sa campagne à Barcelone© Ludovic MARIN Source: AFP
L'ancien Premier ministre français Manuel Valls.
Suivez RT France surTelegram

L'ancien Premier ministre français a été condamné par la justice espagnole à rembourser 277 000 euros pour avoir financé sa campagne à la mairie de Barcelone en acceptant des paiements de tiers. Des faits jugés «très graves» par la Cour des comptes.

Selon le média catalan El Nacional, la Cour des comptes espagnole a épinglé l'ancien Premier ministre français Manuel Valls sur le financement de sa campagne des élections municipales de Barcelone en 2019.

L'ancien Premier ministre, qui s'était positionné en candidat défenseur de l'unité de l'Espagne et contre l'indépendance de la Catalogne, avait reçu des dons d'hommes d'affaires et de membres de la haute bourgeoisie catalane de Barcelone et de Madrid, ce qui est interdit par la loi de financement des partis politiques en Espagne.

Selon le média Nacio Digital, la Cour des comptes lui a donc infligé une amende de 251 698 euros à laquelle s'est ajoutée une autre sanction de 25 000 euros pour dépassement du plafond la limite maximale de dépenses en publicité extérieure, jugeant l'infraction de l'ancien Premier ministre français «très grave». Selon le média catalan, Manuel Valls n'aurait pas fait appel.

Lors des élections municipales de 2019, Manuel Valls avait obtenu 13% des voix et avait apporté ses voix à Adau Colau, barrant ainsi la route au candidat indépendantiste. Il avait ensuite démissionné de son poste au Conseil municipal pour tenter de revenir dans la vie politique française à la faveur des élections législatives, en juin 2021. Investi par la majorité dans la circonscription des Français de l'étranger, il avait été battu dès le premier tour.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix