Confrontation entre les représentants russe et ukrainien à la session extraordinaire de l'ONU

Confrontation entre les représentants russe et ukrainien à la session extraordinaire de l'ONU© Yuki IWAMURA / AFP Source: AFP
Suivez RT France surTelegram

L’Assemblée générale de l'ONU a examiné un projet de résolution condamnant le rattachement des Républiques populaires du Donbass et des régions de Kherson et Zaporojié à la Fédération de Russie, qualifiées d’ «annexions».

Moins d’une journée après les frappes russes à Kiev, elles-mêmes menées en réponse à l’explosion sur le pont de Crimée, les ambassadeurs russe et ukrainiens se sont affrontés à l’ONU, le 10 octobre. L’Assemblée générale des Nations Unies examinaient le projet de résolution condamnant le rattachement des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, et les régions de Kherson et de Zaporojié, à la Fédération de Russie. Proposé par les Etats-Unis et l’Albanie, ce texte qualifie leurs adhésions d’«annexions illégales».

Avec cette résolution, qui pourrait être mise au vote mercredi, les Occidentaux espèrent montrer que la Russie du président Vladimir Poutine est isolée sur la scène internationale.

L'ambassadeur ukrainien accuse la Russie d'«Etat terroriste»

«La Russie a encore une fois prouvé qu'elle était un Etat terroriste que l'on doit dissuader de la plus forte des manières», a martelé l'ambassadeur de l'Ukraine à l'ONU Sergueï Kyslytsya.

De son côté, le représentant permanent de la Fédération de Russie, l’ambassadeur Vassili Nebenzya a demandé à l'Assemblée générale de l'ONU de respecter le choix d'autodétermination des populations du Donbass, et des régions de Kherson et de Zaporojié.

Le diplomate a de surcroît dénoncé une convocation de l'Assemblée destinée à promouvoir le «récit contre la Russie», risquant de mener à terme à une «scission de l'organisation». Les puissances occidentales, selon lui, «prétendent que l'histoire du conflit commence en février 2022». Nebenzya s’est ainsi félicité que la Russie ait sauvé les populations russophones des «représailles de Kiev» depuis 2014.

Nebenzya dénonce les représailles de Kiev depuis 2014 contre les ukrainiens russophones 

Aussi a-t-il dénoncé les récentes déclarations de Volodymyr Zelensky, qui a appelé l'OTAN à mener des «frappes préventives» contre la Russie – propos qui ont ensuite été niés par la présidence ukrainienne.

Les référendums d'adhésion à la Russie se sont tenus du 23 au 27 septembre 2022 dans le Donbass et les régions de Kherson et Zaporojié. En République populaire de Donetsk, cette proposition a été soutenue par 99,23% des suffrages exprimés, en République populaire de Lougank par 98,42%, dans la région de Kherson par 87,05%, et dans la région de Zaporojié par 93,11% d'entre eux.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix