La commission d'enquête palestinienne affirme qu'Israël est responsable de l'«assassinat» d'Arafat

Un jeune supporter du Fatah porte un portrait de Yasser Arafat © Suhaib Salem Source: Reuters
Un jeune supporter du Fatah porte un portrait de Yasser Arafat

La commission d'enquête palestinienne sur la mort de Yasser Arafat a identifié l'auteur de l'«assassinat» de l'ancien président palestinien, a affirmé mardi son chef Tawfiq Tirawi, accusant une nouvelle fois Israël d'en être «responsable».

«La commission d'enquête est parvenue à identifier l'auteur de l'assassinat du défunt président Yasser Arafat», a affirmé M. Tirawi, en refusant de divulguer plus d'informations sur le suspect ou les développements de l'enquête. «Il faudra encore un peu de temps pour élucider les conditions exactes de cet assassinat», a-t-il ajouté, précisant toutefois qu'«Israël est responsable de cet assassinat» sur lequel les Palestiniens enquêtent depuis 2009.


Mme Arafat avait déposé plainte contre X à la suite de la découverte de polonium 210, une substance radioactive hautement toxique, sur des effets personnels de son mari. Les experts mandatés par les juges français pour faire des analyses ont à deux reprises écarté la thèse de l'empoisonnement. Les experts russes ont conclu à une «mort naturelle». Au contraire, des experts suisses sollicités par la veuve avaient pour leur part jugé que leurs résultats «soutiennent raisonnablement l'hypothèse de l'empoisonnement» au polonium. Souha Arafat a fait appel du non-lieu décrété par la justice française.

Lire aussi : Non-lieu prononcé par la justice française au sujet de la mort de Yasser Arafat

Nombre de Palestiniens accusent Israël, qui a toujours nié, d'avoir empoisonné Yasser Arafat. Mais certains soupçonnent aussi une collaboration palestinienne dans ce décès, sur fond de luttes de pouvoir.

Lire aussi : Bill Clinton aux Israéliens : «Vous devez poursuivre l'héritage d'Yitzhak Rabin»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales