Lyon : des policiers en civils lynchés à la Guillotière lors d'une tentative d'interpellation

Lyon : des policiers en civils lynchés à la Guillotière lors d'une tentative d'interpellation© PHILIPPE MERLE/AFP
Une patrouille de policiers du service interdépartemental de sécurisation des transports en commun à Lyon (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après avoir essayé d’interpeller une personne suspectée de vol à l’arraché, trois policiers en civils ont été frappés par une foule de personnes dans le quartier de la Guillotière à Lyon, le 20 juillet. Deux d'entre eux ont été blessés.

Deux hommes et une femme du service interdépartemental de sécurité des transports en commun (SISTC) ont été agressés dans la soirée du 20 juillet par des dizaines de personnes dans le quartier de la Guillotière, situé dans le VIIe arrondissement de Lyon.

Témoins d’un vol à l’arraché dans la rue, les fonctionnaires de la brigade de sécurisation des transports en commun, en civil, ont tenté d’interpeller le suspect. Rapidement, une foule s'est formée autour d’eux, avant qu'ils ne reçoivent une pluie de coups de pied et de poings, certains des agresseurs utilisant aussi des barres de fer et du gaz lacrymogène. Les policiers se sont réfugiés dans un magasin qui aurait subi d'importants dégâts sur sa façade, et deux d'entre eux ont été blessés, recevant, selon Lyon Mag, deux et sept jours d’arrêt de travail.

Le syndicat de police Alliance a fermement condamné le lynchage : «Nos collègues du SISTC de Lyon qui se fond prendre à partie alors qu’ils interpellent un voleur à l’arraché ! Evidemment, ils sont blessés ! Cette normalisation est désastreuse».

Lyon Mag rapporte également des propos du syndicat FO de la police municipale, selon qui «un drame va se produire» malgré «le lancement d'alertes sans effet depuis trop longtemps» dans le secteur de la place Gabriel Péri, où s'est produite l'agression.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, comme le préfet de région, a posté un message de soutien «à nos trois policiers victimes de violences insupportables à Lyon lors d’une opération pour reprendre le terrain à la délinquance», assurant que «tous les moyens sont mobilisés pour interpeller les auteurs». «S’en prendre à un policier, c’est s’en prendre à la République», a-t-il ajouté. 

Le maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet, a également condamné les violences perpétrées à l'encontre des forces de l'ordre, apportant son soutien aux policiers. «La Ville de Lyon se mobilise pour faire avancer l'enquête», a-t-il indiqué, assurant que la municipalité continuerait d'agir pour assurer «la tranquillité publique» dans la ville.

L'édile s'est attiré les railleries du président Les Républicains de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, pour qui «ces faits divers ne sont plus des faits divers», mais sont «le signe d'une civilisation qui sombre», en ajoutant : «Mais rassurez-vous, le maire de Lyon réfléchit à la possibilité de lancer un audit sur l'installation de caméras quelque part, un jour, dans la ville.»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix