«Don’t crack under pressure» : la ministre des Sports tweete en anglais et fait réagir la toile

Amélie Oudéa-Castéra© Jean-Francois Badias Source: AP
La ministre française des Sports Amélie Oudéa-Castéra (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

«"Don’t crack under pressure". Walk. Marche ce matin vers le Conseil des ministres» : la publication sur Twitter d'Amélie Oudéa-Castéra a été la cible de railleries de politiques, lui reprochant notamment l'utilisation de la langue de Shakespeare.

Une publication ce 1er juin de la nouvelle ministre française des Sports, Amélie Oudéa-Castéra n'a pas manqué de faire réagir. «"Don’t crack under pressure". Walk. Marche ce matin vers le Conseil des ministres», a ainsi écrit sur Twitter Amélie Oudéa-Castéra, en poste depuis le 20 mai 2022. Traduction : «Ne pas craquer sous la pression. Marcher.»

Le député Les Républicains (LR) du Vaucluse, Julien Aubert, a ironisé en faisant référence aux incidents et agressions du 28 mai au Stade de France, largement imputés aux Anglais selon la communication d'Amélie Oudéa-Castéra. Sur la même ligne que Gérald Darmanin, celle-ci avait déclaré que les supporters britanniques étaient en grande partie responsables des incidents, avec une «fraude massive, industrielle et organisée de faux billets». La ministre des Sports avait en outre déclaré que Liverpool «avait laissé ses supporters dans la nature». Julien Aubert a ainsi commenté : «Sans doute le recours à l’anglais était-il destiné à s’attirer les bonnes grâces des supporters de Liverpool ?»

Le président des Patriotes, Florian Philippot, a lui réagi de façon plus corrosive : «Mensonges d’Etat, à la Darmanin ; mépris pour la langue française. Cette ministre, femme de PDG du CAC 40, est déjà une calamité !»

Le candidat du Rassemblement national dans l'Yonne pour les législatives, Julien Odoul, s'est pour sa part directement adressé à la ministre : «Vous êtes consultante pour McKinsey ou ministre de la République française ? Arrêtez les mises en scène navrantes, mettez-vous au travail sérieusement et valorisez la langue du pays que vous devez représenter !»

Pour l'ancien ambassadeur de France à Washington, Gérard Araud, «un ministre sans expérience a le droit de commettre quelques gaffes». «C’en est une : pas d’anglais sauf obligation. Peut paraître dérisoire mais assuré de susciter un haut-le-cœur», a-t-il analysé.

L'ancien député écologiste (EELV), Sergio Coronado, note lui que les anciens ministres «Jean-Baptiste Djebbari et Marlène Schiappa ont un successeur digne de ce nom».

Certaines publications de Marlène Schiappa sur les réseaux sociaux lorsque celle-ci fut membre du gouvernement avaient en effet suscité la moquerie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix