«Quand on ne sera plus en phase aiguë»: Macron envisage une réintégration des soignants non vaccinés

Cliché pris à Marseille le 5 janvier 2022 Covid-19 vaccins© Nicolas TUCAT Source: AFP
Vidéo
Cliché pris à Marseille le 5 janvier 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

En déplacement dans les Hautes-Pyrénées le 29 avril, le président de la République a expliqué qu'il envisageait une réintégration des personnels suspendus car non vaccinés contre le Covid-19 quand la «phase aiguë» sera, selon lui, passée.

Les soignants suspendus pour avoir refusé de se faire vacciner contre le Covid-19 bientôt réintégrés ? Interrogé à ce sujet par un homme lors d'un déplacement à Barbazan-Débat (Hautes-Pyrénées) le 29 avril, Emmanuel Macron n'a, semble-t-il, pas fermé la porte à cette éventualité, sans toutefois annoncer de calendrier précis.

«Quand on ne sera plus en phase aiguë, on le fera», a lâché le président de la République, ajoutant : «Mais vis-à-vis des autres soignants qui se sont fait vacciner [et] qui ont fait l’effort aussi déontologique qui a été porté par les ordres médicaux, on ne peut pas alors qu’il y a encore des cas, les réintégrer tout de suite, mais on le fera.»

«C'est une sanction déontologique ce n'est pas une raison scientifique en fait ?», lui demande alors l'homme. «C'est une décision qui a été prise par le Conseil scientifique et le comité scientifique qui a ensuite été portée par les ordres médicaux», répond alors le chef de l'Etat.

Questionné en mars dernier sur la possibilité de réintégrer les soignants non vaccinés contre le Covid-19, Emmanuel Macron avait semblé inflexible, expliquant qu'«à court terme, le gouvernement ne va pas enlever l’obligation vaccinale [pour les soignants]».

Environ 15 000 soignants n'ayant pu fournir une preuve de leur vaccination contre le Covid-19 ont été suspendus sans salaire depuis le mois de septembre dernier.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix