Dieudonné/Zemmour : «deux poids, deux mesures» ? Echange musclé entre Aphatie et Thréard

Eric Zemmour et Dieudonné M'Bala M'Bala© AFP : Bertrand Guay / Miguel Medina
Eric Zemmour (à gauche) et Dieudonné M'Bala M'Bala (à droite)
Suivez RT France surTelegram

Peut-on parler d'un «deux poids, deux mesures» concernant l'exposition médiatique à laquelle ont accès Dieudonné M'Bala M'Bala et Eric Zemmour ? Parallèle légitime pour certains, inconcevable pour d'autres. Un échange sur le sujet est devenu viral.

Le 17 février à l'antenne de LCI, un chroniqueur en a fait bondir un autre, donnant lieu à un court extrait vidéo devenu viral sur les réseaux sociaux.

Tout a commencé quand l'éditorialiste Jean-Michel Aphatie a expliqué qu'il avait par le passé relevé un «deux poids, deux mesures» concernant l'accès aux médias de deux personnalités publiques – toutes deux condamnées par la justice pour incitation à la haine – pour lesquelles il a souligné n'avoir aucune sorte de sympathie. Le journaliste a dans un premier temps mentionné l'humoriste Dieudonné qui, «à la seconde même où il a tenu des propos antisémites, a été banni de tous les médias». «Et personnellement je trouve ça bien», a précisé Jean-Michel Aphatie, lequel a poursuivi : «A partir du moment où Eric Zemmour a tenu des propos racistes contre les Arabes, on lui a donné des émissions.»

Vif échange entre deux chroniqueurs

Le parallèle ici établi n'a pas manqué d'irriter un des invités autour de la table, Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro. Celui-ci a en effet estimé que les figures publiques mises en exergue par son interlocuteur ne pouvaient pas être comparées. «Il y a en a un qui s'en prend à ce qu'il définit comme une race, les Juifs, qui sont coupables de par leur origine, leur race, alors que Zemmour ne s'en prend pas aux Arabes parce qu'ils sont Arabes mais parce qu'il dit que ce sont des voleurs, ça n'a rien à voir», s'est alors emporté l'éditorialiste du Figaro, avant d'ajouter : «Dieudonné fait vibrer l'antisémitisme, il dit "vous êtes Juifs donc vous êtes détestables", c'est pas du tout ce que dit Zemmour.»

L'échange n'est pas passé inaperçu puisque moins de 24 heures après sa mise en ligne, il cumule déjà plusieurs centaines de milliers de vues sur le seul réseau social Twitter.

Au regard d'une écrasante majorité de commentaires portant sur les propos d'Yves Thréard, il apparaît que la position du journaliste du Figaro a particulièrement fait réagir les internautes.

«Racisme anti-arabe, concurrence victimaire, instrumentalisation de l'antisémitisme à des fins racistes : Yves Thréard défend le racisme de Zemmour sur LCI alors qu'il a été récemment condamné par le TJ de Paris. Des propos lunaires. Non au racisme ! Non à l'antisémitisme !», a pour sa part réagi SOS Racisme sur le même réseau social.

«Sommet de l'abject [...] Yves Thréard vocifère littéralement en dédouanant Zemmour puisqu'il dit "Arabes = voleurs", ce n'est pas du racisme, puisqu'il s'en prend aux Arabes en tant que voleurs. Son racisme est tellement incorporé qu'il ne mesure pas son abîme», s'est par exemple indignée l'historienne Ludivine Bantigny, qui revendique régulièrement ses positions de gauche.

En tout état de cause, les propos de l'éditorialiste du Figaro n'ont pas fait l'unanimité au-delà même des seuls cercles de gauche puisque même le fondateur du site identitaire Fdesouche, a qualifié de «lunaire» l'intégralité de l'échange en question. «Entre Aphatie, obsédé par les Juifs et Thréard qui déforme les propos de Zemmour...», a-t-il simplement commenté de son côté.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix