L'IHU de Marseille cherche un profil à la «réputation sans faille» pour succéder à Didier Raoult

- Avec AFP

L'IHU de Marseille cherche un profil à la «réputation sans faille» pour succéder à Didier Raoult© Christophe SIMON Source: AFP
Le professeur Didier Raoult lors d'une conférence de presse sur la situation sanitaire à Marseille le 27 août 2020.
Suivez RT France surTelegram

L’IHU de Marseille, dirigé par Didier Raoult, a lancé un appel à candidatures pour la succession de ce dernier, recherchant un profil «à la réputation sans faille», selon un document transmis par le centre de recherche le 18 janvier.

L'Institut Méditerranée Infection de Marseille, dirigé par le professeur Didier Raoult, a lancé un appel à candidatures pour la succession de ce dernier, recherchant un profil «à la réputation sans faille», selon un document transmis par l'IHU à l'AFP, le 18 janvier.

Le nouveau directeur général de cet institut hospitalo-universitaire, spécialisé dans les maladies infectieuses, devra prendre ses fonctions «entre le 30 septembre et le 31 décembre 2022», précise l'IHU dans son appel à candidatures rédigé en anglais. Le candidat idéal devra être «un éminent chercheur aux succès spectaculaires dans le domaine des maladies infectieuses en général, et notamment en épidémiologie, médecine, immunologie, microbiologie et/ou virologie».

L'IHU demande aussi aux candidats de présenter «une réputation sans faille en ce qui concerne les compétences relationnelles et administratives», et une grande expérience dans «la direction d'une organisation vaste et complexe comme un institut ou un département de recherche». L'annonce précise aussi que le nouveau directeur devra «être capable de fédérer les équipes autour d'un projet commun».

Dans son appel à candidatures, l'IHU Méditerranée infection se définit comme un établissement «de recherche biomédicale et de soins cliniques de classe internationale». L'IHU s'est spécialisé «dans le développement de stratégies novatrices conceptuelles et techniques pour combattre les maladies infectieuses».

Fin novembre, le conseil d'administration de cet institut basé dans la deuxième ville de France avait désigné à l'unanimité Louis Schweitzer, président du comité de recherche, à la tête d'une «commission de sélection» d'un nouveau directeur pour remplacer Didier Raoult. Dès l'été 2021, le directeur-général de l'assistance publique hôpitaux de Marseille (AP-HM) François Crémieux avait exprimé sa volonté de «tourner une page» après les polémiques engendrées par les positions du professeur Raoult sur la gestion de l'épidémie de Covid-19.

Didier Raoult, retraité depuis le 31 août en tant que professeur d'université-praticien hospitalier, doit donc rester quelques mois encore à la tête de cet institut qu'il avait créé en 2011. Les candidats ont jusqu'au 31 mai pour contacter Louis Schweitzer.

Le professeur Raoult a régulièrement critiqué la stratégie gouvernementale de lutte contre le Covid-19. Le 5 janvier, il a ironisé sur la faible durée de protection conférée par les vaccins contre le coronavirus, moindre que celle du vaccin contre le pneumocoque, selon lui. Le 11 janvier, invité de Sud Radio, il a estimé que la vaccination pouvait avoir des conséquences sur la hausse de cas positifs au Covid-19.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix