«Début d'une décrue» des cas de Covid-19 : Attal assure qu'il y a «des raisons d'être optimistes»

- Avec AFP

Des infirmières CHU de Strasbourg Omicron© Jean-François Badias Source: AP
Vidéo
Des infirmières dans l'unité de soins intensifs du CHU de Strasbourg (Bas-Rhin), le 13 janvier 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le porte-parole du gouvernement, tout en se montrant «prudent», a expliqué que la vague Delta avait régressé et qu'on observait ce qui semble être un début de décrue d'Omicron.

Gabriel Attal semble croire à une amélioration concernant la situation sanitaire. «On a des raisons d'être optimistes» au sujet de l'épidémie de Covid-19 en France, dont les chiffres montrent une légère amélioration, a estimé ce 18 janvier le porte-parole du gouvernement. 

«On voit que la vague Delta a vraiment régressé, que la circulation tend à ralentir, et que dans les régions où la vague Omicron a démarré en premier, notamment en Ile-de-France, il y a ce qui semble être le début d'une décrue», a-t-il noté sur CNews. «Je pense qu'on a des raisons d'être optimistes aujourd'hui», a-t-il conclu, en s'appuyant sur «les déclarations d'un certain nombre de scientifiques» allant dans le même sens ces derniers jours.

Dans nos services de réanimation, la situation s'est stabilisée

«On voit que dans nos services de réanimation, la situation s'est stabilisée, la tension n'augmente plus, maintenant il faut évidemment rester vigilants et poursuivre nos efforts», a-t-il poursuivi, en se disant «toujours prudent sur ces questions-là». «Je me fonde toujours sur ce que disent les scientifiques : ça n'est pas un choix politique ou du gouvernement de dire que le pic est arrivé ou que la situation s'améliore», a déclaré le porte-parole de l'exécutif.

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en soins critiques est stable ces derniers jours, autour de 3 900. Le nombre de contaminations est toujours élevé – 295 630 cas quotidiens en moyenne sur les sept derniers jours – mais augmente à un rythme moins rapide.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix