Covid-19 : face à la 5e vague, plusieurs hôpitaux déclenchent leur «Plan blanc»

Covid-19 : face à la 5e vague, plusieurs hôpitaux déclenchent leur «Plan blanc»© Frédéric FLORIN Source: AFP
Des personnels soignants s'occupent d'un patient au service de réanimation des infectés du Covid-19 du CHU de Strasbourg le 28 juillet 2021. (Image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Confrontés à la reprise de l'épidémie de Covid, avec une cinquième vague qui déferle sur la France, plusieurs services hospitaliers ont déclenché leur Plan blanc afin de faciliter l'accueil d'un possible afflux de malades du Covid.

Face au fort rebond épidémique de la 5e vague de Covid et alors que le variant Omicron a été détecté en métropole, plusieurs hôpitaux ont décidé d’activer leur «Plan blanc». Ce dernier est un dispositif d'urgence permettant la mobilisation de personnels supplémentaires ainsi que la déprogrammation d'opérations non urgentes.

A Lyon, les Hospices civils (HCL) ont déclenché leur Plan blanc le 6 décembre. Les HCL ont justifié leur décision par «l'afflux de patients aux urgences adultes et pédiatriques, et à un important rebond de l'activité Covid». Selon BFMTV, le nombre de patients Covid aux HCL a plus que triplé en moins de trois semaines, passant de 51 le 17 novembre dernier à 168 ce 6 décembre.

Dans un communiqué repris par BFMTV, les HCL précisent qu'«à cette activité croissante de patients atteints du Covid-19, s'ajoute un flux important de patients se présentant aux urgences pour d'autres raisons [...]. Cette concomitance des deux flux, s'ajoutant à des difficultés de fonctionnement générées par des difficultés de recrutement, provoquent une tension importante dans le fonctionnement du CHU».

Dans la région Grand-Est, les hôpitaux de Mulhouse et de Colmar ont également réactivé leur Plan blanc le 1er décembre, rapporte LCI. Ils ont été imités, le 2 décembre, par le CHRU de Strasbourg, confronté à son tour à «l'augmentation continue des hospitalisations de patients Covid». Alors que les contaminations au variant Delta augmentent fortement, le Haut-Rhin a le taux d'incidence le plus élevé de la région (410 contre 311 pour la France). Les hôpitaux universitaires de la région ont expliqué que «le nombre de patients hospitalisés a doublé en l'espace de 15 jours et correspond au pic atteint en mai 2021 avec 74 patients, dont 18 en réanimation».

En Bretagne, le Plan blanc a été déclenché le 30 novembre dans les hôpitaux de Saint-Malo, Dinan et Cancale, rapporte France Bleu. Dans un communiqué, la direction du groupement hospitalier Rance Emeraude, qui gère ces établissements, a justifié cette décision en pointant du doigt le besoin «d’anticiper des tensions trop importantes et de pouvoir absorber les nouvelles hospitalisations à venir». A Rennes, le plan blanc a été activé le 19 novembre, il l'est également à Tarbes et Lourdes (Hautes-Pyrénées) depuis le 26 novembre.

«Forte hausse» des hospitalisations

42 252 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en 24 heures par les autorités sanitaires françaises le 5 décembre, contre 51 624 la veille. Sur les sept jours précédents (ce qui permet de lisser les effets des jours chômés), la moyenne des nouveaux cas quotidiens s'établit à 42 459, contre moins de 28 000 il y a une semaine, témoignant de l'accélération de la nouvelle vague pandémique.

Côté vaccination, depuis le début de la campagne, 52 091 996 personnes ont reçu au moins une injection (77,3% de la population totale) et 51 008 382 personnes ont un schéma vaccinal complet (75,7% de la population totale). Plus de millions de Français avaient reçu leur dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 au 4 décembre. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix