Creuse: le tribunal rappelle à l'ordre un hôpital qui a diffusé la liste des personnels non vaccinés

Creuse: le tribunal rappelle à l'ordre un hôpital qui a diffusé la liste des personnels non vaccinés© PASCAL LACHENAUD Source: AFP
L'hôpital de Guéret épinglé par la justice (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le tribunal administratif de Limoges a rappelé à l'ordre le centre hospitalier de Guéret pour avoir diffusé une liste des personnels pas encore vaccinés ou ayant contracté le Covid-19. Un code couleur était accolé à leur nom.

Le 1er décembre, le tribunal administratif de Limoges a rappelé à l'ordre le centre hospitalier de Guéret, dans la Creuse, d'après une information rapportée par France Bleu. La direction de l'hôpital a en effet décidé le 9 septembre, peu avant l'entrée en vigueur de l'obligation vaccinale pour les soignants, de référencer tout le personnel non vacciné et les employés ayant contracté la maladie, avant d'envoyer par mail le document aux différents chefs de services.

La section CGT de l'hôpital avait saisi le tribunal après avoir réceptionné un mail contenant ces listes. Interrogée par France Bleu, la responsable syndicale Emmanuelle Tschirhart explique y voir un «non-respect de la vie privée, [une] atteinte au secret médical et [de la] discrimination».

Les noms des agents qui ont déjà contracté le Covid étaient accompagnés du code couleur jeune, et ceux qui refusent la vaccination étaient inscrits en rouge

«Les noms des agents qui ont déjà contracté le Covid étaient accompagnés du code couleur jaune, et ceux qui refusent la vaccination étaient inscrits en rouge. Ça fait un peu "liste noire", c'est de la discrimination !», ajoute notamment Emmanuelle Tschirhart. «Ils n'ont pas à connaître la situation vaccinale de l'ensemble des effectifs de l'hôpital. On n'a pas forcément envie que tout l'hôpital soit au courant qu'on a eu le Covid», fait-elle encore valoir.

Saisi en référé-liberté, le tribunal administratif a demandé à ce que la liste ne soit plus diffusée. D'après des propos rapportés par France Bleu, les ressources humaines de l'hôpital reconnaissent pour leur part une erreur. «Cette liste n'aurait jamais dû être diffusée [...] L'obligation vaccinale des soignants est une nouveauté pour nous. [...] On a une augmentation du nombre de cas Covid, et nous essayons de recruter. Cette affaire peut porter préjudice à l'hôpital», regrette de fait le directeur des ressources humaines.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix