Pour la Grande Loge de France, «l'idée que l'islam serait une menace pour la France» est «raciste»

Pour la Grande Loge de France, «l'idée que l'islam serait une menace pour la France» est «raciste»© Martin BUREAU Source: AFP
Un membre de la Grande Loge mixte de France à Paris, le 18 juin 2021.
Suivez RT France surTelegram

La deuxième plus importante obédience maçonnique française a dénoncé par la voix de son grand maître Pierre-Marie Adam «le déferlement médiatique qui consiste à faire le jeu des populismes et des extrémismes, qui dressent bloc contre bloc».

Pierre-Marie Adam, grand maître de la Grande Loge de France (GLDF), a expliqué dans un article du Figaro publié le 19 novembre que «l'idée que l'islam serait une menace pour la France» était «raciste et nauséabonde». Représentant la deuxième obédience maçonnique française en nombre de membres - après le Grand Orient de France -, il a également dénoncé «le déferlement médiatique qui consiste à faire le jeu des populismes et des extrémismes, qui dressent bloc contre bloc».

Cet ancien fonctionnaire de police de 75 ans, reconduit à un troisième mandat à la tête de l'obédience, a assuré que les francs-maçons n'intervenaient «pas dans les débats politiques», mais étaient «des acteurs de la société, impliqués dans la vie civile», qui souhaitaient défendre la liberté d'expression dans une «période tumultueuse» pour le pays. «Mais pas quand elle met à mal notre démocratie, les valeurs républicaines et les fondamentaux de notre histoire», a-t-il ajouté auprès du quotidien.

Il ne faut donc pas assimiler cette religion au terrorisme et à la radicalité

Ainsi, le représentant de la GLDF a estimé qu'il fallait combattre «les assauts destructeurs de l'obscurantisme, du complotisme et des intégrismes sous toutes leurs formes» qui, selon lui, minent les sociétés humaines, pointant la menace du «bruit des bottes et des armes», du «terrorisme» et des «totalitarismes qui sont autant d’insultes à la liberté».

Le Figaro souligne que la question de la place de l'islam en France est «peu évoquée publiquement par les obédiences maçonniques». Pour Jean-Pierre Adfam, «l'idée que l’islam serait une menace pour la France est à la fois raciste et nauséabonde. Si la religion en tant que telle n'est pas une menace, certains de ses pratiquants les plus extrêmes en sont restés au djihad, ce qui fait la différence entre islam et islamisme. Il ne faut donc pas assimiler cette religion au terrorisme et à la radicalité».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»