«Service rendu à la France» : François Ruffin demande l'asile politique en France pour Assange

«Service rendu à la France» : François Ruffin demande l'asile politique en France pour Assange© Charles PLATIAU Source: Reuters
François Ruffin sur les bancs de l'Assemblée nationale, à Paris, le 27 juin 2017.
Suivez RT France surTelegram

Face à une nouvelle demande d'extradition des Etats-Unis où le journaliste australien risque 175 ans de prison, le député LFI a appelé la France à lui accorder l'asile politique pour «service rendu» et pour défendre la liberté de la presse.

Ce 27 octobre, les États-Unis vont à nouveau tenter d'obtenir des autorités britanniques l'extradition du lanceur d'alerte Julian Assange. Le député LFI François Ruffin s'est prononcé en faveur d'une protection par les autorités française du journaliste qui n'a pas été autorisé à assister physiquement à l'audience ayant lieu à Londres

François Ruffin commence son message publié sur Twitter par cette citation de Julian Assange : «Si les guerres peuvent être déclenchées par des mensonges, la paix peut être préservée par la vérité.» «Pour service rendu à la France, parce que nous défendons la liberté de la presse, nous devons lui accorder l'asile politique», poursuit le député de la Somme.

Après avoir refusé une première fois son extradition, la justice britannique se penche ce jour sur l'appel des Etats-Unis où Julian Assange risque 175 ans de prison. Le journaliste a été arrêté par la police britannique en avril 2019 après avoir passé sept ans cloîtré dans l'ambassade d'Equateur à Londres, où il s'était réfugié alors qu'il était en liberté sous caution. Il craignait une extradition vers les Etats-Unis ou la Suède, où il a fait l'objet de poursuites pour violences sexuelles qui ont depuis été abandonnées. 

L'Australien, soutenu par de nombreuses organisations de défense de la liberté de la presse, est poursuivi pour avoir diffusé à partir de 2010 plus de 700 000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan, impliquant des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité. Le fondateur de WikiLeaks est actuellement incarcéré dans la prison de haute sécurité de Belmarsh, dans l'est de Londres.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix