Cinq Tchétchènes détenus en France soupçonnés de préparer un attentat

Google Maps
Google Maps

Cinq personnes ont été arrêtées lundi soir dont un à Bézier et quatre à Montpelier après avoir été soupçonnées de préparer un attentat, a dit le procureur de la ville Yvon Calvet mardi.

Le Ministère des Affaires étrangères russe a confirmé que cinq citoyens russes ont eté arrêtés mais n'a pas donné d’informations supplémentaires concernant les prévenus.

Selon iTélé, les suspects interpellés dans l'Hérault ne sont pas connus des services de renseignement français comme étant des islamistes radicaux.

Les projets d'attentats seraient sans aucun lien avec les récentes attaques survenues à Paris, mais relèveraient plutôt du grand banditisme, rapporte LCI. Il s'agirait de règlements de comptes entre bandes tchétchènes.

Les individus ont attiré les soupçons à cause d’une cache d’explosifs trouvée près du Stade de Sauclières à Béziers.

Selon les informations circulant dans les médias, les suspects sont agés de 24 à 37 ans et pourraient être en lien avec un projet d’attentats en Autriche.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales