France 2030 : Macron se dit «le premier des Gaulois réfractaires» et prône la réindustrialisation

France 2030 : Macron se dit «le premier des Gaulois réfractaires» et prône la réindustrialisation© LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Emmanuel Macron lors de la présentation du plan France 2030 ce 12 octobre.
Suivez RT France surTelegram

Lors de la présentation de son plan «France 2030», destiné à investir massivement dans le secteur de la technologie, le chef de l'Etat a fait référence à l'une de ses formulations polémiques. Il a par ailleurs appelé à réindustrialiser le pays.

«Je l'ai plusieurs fois dit, assumant moi-même de l'être ; je suis le premier des Gaulois réfractaires. Nous n'aimons pas quand on nous dit : "Vous ne faites pas bien les choses"», a affirmé Emmanuel Macron ce 12 octobre lors de la présentation de son plan France 2030.

«Nous ne sommes pas le meilleur pays pour nous adapter aux évolutions du monde. Quand on nous dit : "Il faut faire cette réforme parce que les voisins l'ont fait", ça marche assez rarement en France. Nous n'avons pas cette mentalité», a encore expliqué le locataire de l'Elysée. Il a alors ajouté qu'il ne fallait pas pour autant «perdre le contrôle» du «destin de notre nation», soulignant l'importance de bâtir l'«indépendance» de la France.

Auteur: RT France

Par son choix sémantique, Emmanuel Macron faisait référence à ses propos prononcés en 2018 depuis le Danemark, dans lesquels, constatant l'impopularité de ses réformes dans le pays, il comparait les Français à des «Gaulois réfractaires au changement». Vantant en comparaison le «peuple luthérien» du Danemark, ouvert aux transformations, le président de la République avait alors été accusé de mépris par ses opposants.

Macron présente son plan pour réindustrialiser la France

Au cours de son allocution, prononcée à l'Elysée devant quelque 200 chefs d'entreprise et d'étudiants, celui qui fut ministre de l'Economie de François Hollande a appelé à ce que la France redevienne «une nation d'innovation et de recherche». 

«Parce que nous avons pris des décisions parfois 15 à 20 ans après certains de nos voisins européens, nous ne rattraperons pas notre retard ou surtout nous nous laisserons distancer dans les 10, 15 ans qui viennent» a encore estimé le chef de l'Etat.

Au total, 30 milliards d'euros d'investissement sur cinq ans ont été annoncés par Emmanuel Macron afin, selon lui, de booster la compétitivité industrielle et les technologies. Il a notamment précisé que l'enjeu était de rendre «soutenable» le «modèle social» français.

Parmi les secteurs concernés par ces innovations doivent figurer l'agriculture, la recherche pharmaceutique, les véhicules hybrides ou encore le nucléaire. Sur ce point, le président de la République a annoncé qu'un milliard d'euros seraient investis pour «faire émerger en France d'ici 2030 des réacteurs nucléaires de petite taille innovant avec une meilleure gestion des déchets».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»