Des milliers de Polynésiens manifestent à Papeete contre la loi sur l'obligation vaccinale

- Avec AFP

Des milliers de Polynésiens manifestent à Papeete contre la loi sur l'obligation vaccinale© Jerome BROUILLET Source: AFP
Cliché pris dans un centre de vaccination de Papeete, le 4 septembre 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Environ 2 500 Polynésiens se sont rassemblés à Papeete pour manifester leur hostilité à la loi sur l'obligation vaccinale, qui doit entrer en vigueur le 23 octobre. Cette loi concerne tous les travailleurs ayant un emploi au contact du public.

Quelque 2 500 Polynésiens ont manifesté le 18 septembre à Papeete pour exprimer leur opposition, à un peu plus d'un mois de l'entrée en vigueur de la loi sur l’obligation vaccinale. «Aujourd’hui on impose le vaccin aux salariés, demain ce sera aux enfants», lance, parmi les manifestants, la députée (UDI) Nicole Sanquer.

La loi sur l’obligation vaccinale a été votée par l’assemblée de la Polynésie française et sera applicable le 23 octobre. Elle concerne, notamment, toutes les personnes qui exercent un emploi au contact du public.

«On ne nous dit pas la vérité sur les chiffres de l’hôpital, j’ai l’impression que c’est pour installer un climat de peur et nous forcer à nous faire vacciner», s’inquiète Titaua Erickson, une institutrice à la retraite de 69 ans, interrogée par l'AFP dans la foule, marquée par une grande défiance envers les autorités.

Les organisateurs, qui évaluent la participation à 2 500 manifestants, comme la police, ont été reçus au haut-commissariat puis à la présidence de la Polynésie française. Mais ils n’ont pas rencontré le président Edouard Fritch comme ils l’espéraient. Leur pétition contre l’obligation vaccinale a reçu plusieurs milliers de signatures.

Le vaccin suscite la méfiance de nombreux Polynésiens : seuls 46% des 280 000 habitants ont un schéma vaccinal complet. L’épidémie de Covid-19 a fait 693 morts dans cette collectivité d’Outre-mer.

Le couvre-feu reste en vigueur, mais une levée progressive du confinement et la reprise des cours est prévue dès le 20 septembre en Polynésie française.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»