Le site français de demandes de visas visé par une cyberattaque, des données personnelles dérobées

- Avec AFP

Le site français de demandes de visas visé par une cyberattaque, des données personnelles dérobées© Stéphane Mahé Source: Reuters
Devant le Terminal 1 de l'aéroport Charles-de-Gaulle à Roissy, le 2 octobre 2015 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministère de l'Intérieur révèle qu'une cyberattaque menée le 10 août à l'encontre du site de demande de visas France-Visas a eu un impact sur plus de 8 700 demandeurs. Certains ont vu leurs données personnelles dérobées.

Le site de demande de visas France-Visas a été visé mi-août par une cyberattaque qui a touché à des degrés divers au moins 8 700 demandeurs de visas, a fait savoir ce 3 septembre le ministère de l'Intérieur. Le 10 août, «un module de la plateforme France-visas» a fait l'objet «d'une attaque informatique qui a pu être rapidement neutralisée», a expliqué le ministère dans un communiqué.

Des données personnelles (nom, prénom, numéro de passeport ou carte d'identité, date de naissance, nationalité) «enregistrées lors de la saisie d'une demande de visa» ont cependant été «dérobées».

Au moins 8 700 personnes sont concernées, a précisé le ministère à l'AFP, ajoutant que certaines n'avaient eu qu'une partie de leurs données volées. Des messages leur ont été envoyés «avec des recommandations de vigilance et des précautions à prendre».

Selon le ministère, «ces données pourraient donner lieu à des utilisations détournées mais limitées dans leur effet, notamment parce que les renseignements ne comprennent pas de données financières ou sensibles au sens du règlement général sur la protection des données». 

Elles ne permettent pas non plus «d'engager des démarches administratives au nom de la personne [...] que ce soit sur le portail France-visas ou sur tout autre site institutionnel français». Le gouvernement a précisé avoir porté plainte. Une enquête est en cours et la Commission nationale de l'informatique et des libertés a été saisie. Des «mesures» ont été prises «pour sécuriser la plateforme et éviter que des événements de ce type ne se reproduisent», a encore assuré le ministère.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix