Tanzanie : quatre morts dont trois policiers dans une fusillade près de l'ambassade de France

- Avec AFP

Tanzanie : quatre morts dont trois policiers dans une fusillade près de l'ambassade de France© STRINGER Source: Reuters
Vidéo
Des agents des forces de l'ordre de Tanzanie devant le corps de l'assaillant
Suivez RT France surTelegram

Un individu dont les motivations sont encore inconnues a tué trois policiers et un agent de sécurité près de l'ambassade de France à Dar es Salaam en Tanzanie. L'homme a été ensuite abattu par les forces de l'ordre.

Trois policiers et un agent de sécurité privée ont été tués ce 25 août dans une fusillade à proximité de l'ambassade de France dans la capitale économique tanzanienne Dar es Salaam, a annoncé un responsable de la police.

L'agresseur, dont les motivations sont pour l'instant inconnues, a été abattu par les forces de police.

Ces échanges de tirs ont eu lieu à la mi-journée sur Ali Hassan Mwinyi Road, où se trouvent plusieurs ambassades et représentations étrangères.

Des vidéos diffusées par un média local montrent un homme armé d'un fusil automatique, vêtu d'une chemisette à carreaux et portant un kufi (calotte de prière musulmane) blanc, marchant sur un trottoir, longeant notamment un bus et un tuk-tuk.

On le voit ensuite être abattu alors qu'il se trouvait devant l'ambassade de France.

Six autres personnes ont été blessées dans ces échanges de tirs, a précisé le chef des opérations de police, Liberatus Sabas. «Les résidents doivent rester calmes pendant que nous enquêtons sur cette affaire», a-t-il ajouté.

Selon un autre responsable de la police interrogé par la télévision locale, l'attaque pourrait être liée au rôle de la Tanzanie au Mozambique qui y a envoyé des soldats combattre les insurgés islamistes. 

La présidente tanzanienne Samia Suluhu Hassan a envoyé ses condoléances, se disant choquée par le meurtre des trois policiers. Elle a également demandé une enquête approfondie.

Le parti d'opposition Alliance pour le changement et la transparence (ACT Wazalendo) a également appelé à des investigations minutieuses.

«J'exhorte vivement l'État, et en particulier les services de sécurité, à enquêter pleinement sur ce qui s'est passé aujourd'hui et à en comprendre la cause. Nous devons savoir s'il s'agissait d'un événement isolé ou (s'il y a) des implications plus importantes pour la sécurité de notre nation», a déclaré le dirigeant du parti, Zitto Kabwe, sur Twitter.

L'ambassadeur américain Donald J. Wright a exprimé sur Twitter ses condoléances aux familles des personnes tuées dans cette attaque «insensée» et remercié «les forces de l'ordre qui ont mis fin au carnage».

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»