Des journalistes de France 2 bousculés lors de la manifestation contre le pass sanitaire à Marseille

- Avec AFP

Des journalistes de France 2 bousculés lors de la manifestation contre le pass sanitaire à Marseille© CLEMENT MAHOUDEAU Source: AFP
Vidéo
Des manifestants contre le pass sanitaire à Marseille, le 24 juillet 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Une équipe de reporters de la chaîne publique a été insultée, huée et bousculée durant la manifestation contre l'extension du pass sanitaire à Marseille, le 24 juillet. France Télévisions a déclaré vouloir porter plainte.

Deux journalistes de France 2, qui couvraient le 24 juillet la manifestation contre le pass sanitaire à Marseille, ont été insultés, bousculés et chassés par plusieurs individus. France Télévisions a annoncé qu'elle allait porter plainte contre les auteurs de ces faits, condamnant des «actes inqualifiables» et rappelant «le principe fondamental de la liberté de la presse».

La préfecture de police des Bouches-du-Rhône a également fait savoir qu'elle condamnait «cet acte, comme toute forme d'atteinte à la liberté de la presse» et apportait «son soutien» aux journalistes visés.

Interrogé par l'AFP, l'un des deux journalistes pris à partie a raconté qu'il se trouvait en tête de manifestation, avec son confrère reporter d'images, en train de prendre des vues du cortège lorsque des individus leur ont demandé s'ils étaient de BFMTV. Le JRI a répondu «Non, c'est France 2». «C'est à ce moment-là que cela a dégénéré», a raconté le premier journaliste, qui n'a pas souhaité être nommé. 

«Ils nous ont insultés en nous disant "Cassez-vous", ont donné des coups de pied au JRI pour essayer de le faire tomber. J'ai pris aussi un coup au genou mais je ne m'en suis rendu compte que plus tard tant j'étais focalisé sur mon JRI qui se trouvait devant moi par peur qu'il lui arrive quelque chose», a-t-il raconté à l'AFP.

Protégés par des gardes du corps

Sur une vidéo diffusée sur Twitter par le journaliste Taha Bouhafs, on peut voir le cameraman entouré et hué par des manifestants. Il est poursuivi dans une rue adjacente par un groupe d'individus, l'un d'entre eux tentant de le frapper alors qu'il se met à courir pour leur échapper.   

Les deux journalistes ont notamment dû leur salut à la présence de gardes du corps qui les accompagnent dans ce type de manifestations depuis le mouvement des Gilets jaunes, selon eux. La vidéo montre l'un de ces gardes protégeant le JRI en faisant un barrage devant un manifestant agressif. Plus de 4 000 personnes, selon la police, ont défilé le 24 juillet à Marseille contre le pass sanitaire.

La chaîne d'information en continu BFMTV avait déjà annoncé le 23 juillet qu'elle allait porter plainte contre les auteurs de menaces visant ses journalistes lors d'une manifestation le jour même contre le pass sanitaire à Paris.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix