Des dizaines de milliers de personnes protestent contre l'extension du pass sanitaire

Suivez RT France surTelegram

De nouvelles manifestations ont eu cours ce 24 juillet alors que la campagne vaccinale nationale en cours suscite une vive opposition, particulièrement exacerbée depuis l'adoption en première lecture du pass sanitaire par les députés.

Mise à jour automatique
  • Les policiers sont la cible de nombreux projectiles et on constate des tensions dans le cortège parisien autour de la place de la République comme on peut le voir sur ces images de Valeurs actuelles.

     

  • Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé l'interpellation de neuf individus en marge de la mobilisation parisienne contre le pass sanitaire. 

  • 161 000 personnes dont 11 000 à Paris ont défilé ce 24 juillet à travers la France selon un bilan du ministère de l'Intérieur. 114 000 personnes avaient manifesté le 17 juillet. 

  • Au micro de RT France, Florian Philippot a une nouvelle fois fustigé la mise en place du pass sanitaire. «S’ils n’écoutent pas, on organisera le blocage général du pays», a-t-il prévenu.

  • Les forces de l'ordre commencent à évacuer l'avenue des Champs-Elysées à l'aide d'un canon à eau. 

  • A Marseille, un important cortège, évalué à 4 300 personnes par la police, a défilé dans le centre.

    A Nice, ils étaient 6 000 personnes, selon la police. Cela aurait provoqué des embouteillages monstres en début d'après-midi dans le centre et sur la Promenade des Anglais, selon l'AFP.

    A Montpellier, 5 000 manifestants, selon la préfecture, ont investi la place de la Comédie aux cris de «liberté» et «à bas la dictature sanitaire», avant de défiler dans le centre ville.

  • Des manifestants ont envahi l'hôtel de ville de Poitiers et ont décroché le portrait d'Emmanuel Macron selon plusieurs sources d'information.

  • Du gaz lacrymogène a été tiré sur les Champs-Elysées.

  • Des manifestants anti-pass sanitaire, dont des Gilets jaunes, sont sur l’avenue au milieu de quelques touristes.

  • Selon des journalistes dont Rémi Buisine, plusieurs manifestants ont réussi à rejoindre l'avenue des Champs-Elysées malgré le dispositif de sécurité. Les Brav-M interviennent.

Découvrir plus

Les opposants à l'extension du pass sanitaire, adopté en première lecture par l’Assemblée nationale, manifestent ce 24 juillet dans plusieurs villes de France, une semaine après une mobilisation nationale ayant mobilisé quelque 114 000 participants selon le ministère de l'Intérieur.

Une centaine de manifestations en France

A Paris par exemple, des rassemblements sont organisés dans plusieurs arrondissements (Ie, XVI et XVIIe). Outre l'appel des Patriotes de Florian Philippot et celui de l’UPR de François Asselineau, les défilés ont également été plébiscités sur les réseaux sociaux par des groupes de Gilets jaunes. Ailleurs en France, une centaine de manifestations sont prévues. Ainsi que le rapporte LCI, les villes où la participation annoncée est supérieure à 1 000 personnes sont celles de Reims, Nancy, Metz, Toulouse, Valence, Nice, Marseille, Toulon, Avignon,  Angers, Nantes, Rouen. 

Alors que de récents sondages montrent que les Français sont largement favorables au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire des soignants, l'opposition à ces mesures s'est traduite par une mobilisation en ligne particulièrement intense ces derniers jours, notamment à travers l'utilisation des hashtags #manif24juillet, #antipass ou encore #passdelahonte.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix