«Rideau de fumée», «poudre aux yeux» : débat sur la taxation des multinationales validée par le G20

«Rideau de fumée», «poudre aux yeux» : débat sur la taxation des multinationales validée par le G20© RT France
Deux économistes débattent sur RT France de la nouvelle taxe mondiale.
Suivez RT France surTelegram

Deux économistes, Frédéric Boccara et Philippe Murer, étaient invités à réagir sur RT France au feu vert donné par les pays du G20 pour une taxation des multinationales. Les deux hommes se montrent sceptiques sur l'efficacité de cette mesure.

Les membres du G20 ont approuvé le 10 juillet l'accord «historique sur une architecture fiscale internationale plus stable et plus équitable», qui prévoit de mettre fin aux paradis fiscaux en instaurant un impôt mondial d'au moins 15% sur les bénéfices. Une réforme qui a été menée sous l'égide de l'OCDE. Deux économistes, Frédéric Boccara, membre des Economistes atterrés et  Philippe Murer, souverainiste, étaient invités sur RT France pour exprimer leur avis sur cette mesure. 

Pour Frédéric Boccara, cet accord est «un rideau de fumée» même si, selon lui, il «montre que nos gouvernants ont compris quelque chose de très important qui se joue». «Quand on annonce un taux, cela ne veut pas dire grand-chose parce que cela dépend de l'assiette sur laquelle cela s'applique», explique-t-il notamment.

Pour Philippe Murer, «c'est de la poudre aux yeux» : l'économiste estime que cela rapportera «4 milliards d'euros sur une évasion fiscale estimée généralement à 80 milliards d'euros». Selon les principes de l'accord qui ne prévoit qu'une taxation de 15% sur des bénéfices exceptionnels, Philippe Murer estime que des sociétés comme Amazon seront exclues de cette fiscalité. Et «cela pourra être contourné très certainement», ajoute-t-il.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix