Second tour des régionales : les présidents sortants majoritairement réélus

Second tour des régionales : les présidents sortants majoritairement réélus© CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP
Suivez RT France surTelegram

A l'issue du second tour des élections régionales marqué par une abstention massive, la droite s'est imposée en récoltant 38% des suffrages. Alors que la gauche a pu préserver ses régions, le RN n'est pas parvenu à décrocher l'une d'entre elles.

Mise à jour automatique
  • Retrouvez notre article sur l'issue des élections régionales.

  • «Notre liste a été battue par tout un système coalisé», a dénoncé Thierry Marianiqui conduisait la liste RN en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, finalement battu au second tour en duel par le président LR sortant Renaud Muselier. «Le système coalisé l'a emporté au terme d'une campagne qui n'honore pas nos adversaires», a insisté le député européen RN, en parlant d'une «bataille inégale.»

  • Julie Garnier, candidate LFI à l'élection régionale en Île-de-France, est revenu sur RT France sur l'annonce des résultats de ce 27 juin. «Difficile d'avoir une analyse», selon elle, tant le taux d'abstention est important. Elle demande à la classe politique de tirer les enseignements d'un tel «chaos démocratique»

  • A la Réunion, Huguette Bello, à la tête d'une liste d'union de gauche, a revendiqué sa victoire face au président de région sortant Didier Robert (dvd), en faisant la seule région qui a basculé. 

    «Le résultat signe notre victoire, la victoire des Réunionnais, nous obtenons près de 51% des suffrages», a-t-elle déclaré à l'antenne de Réunion la 1ère.

  • Sur Twitter, le député européen RN Gilbert Collard a félicité son collègue Thierry Mariani, malgré sa défaite en région PACA. «Tous pourris pour un, Mariani seul contre tous. Chapeau !», a-t-il écrit détournant ainsi la devise popularisée par les Trois Mousquetaires, d'Alexandre Dumas. 

  • Pour François Bayrou, les élections régionales «sont un coup de semonce très important pour la majorité» et l'exécutif. 

  • Commentant la forte abstention, le candidate à l'élection présidentielle de 2022 Jacqueline Moreau estime qu'elle constitue «une sanction à l'égard de ceux qui nous gouvernent». 

  • En ballotage défavorable à l'issue du premier tour, Renaud Muselier, président LR sortant en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, a finalement conservé son fauteuil, privant d'une première région le Rassemblement national et sa tête de liste Thierry Mariani, un ancien Républicain, selon les premières estimations.

  • Julien Bayou estime «que l’écologie est la seule force en dynamique». Le leader écologiste est arrivé second derrière Valérie Pécresse. 

  • Réélu à la tête de la région francilienne, Valérie Pécresse estime que son équipe a «relevé le défi du rassemblement». 

Découvrir plus

Ce 27 juin a lieu le deuxième tour des élections régionales et départementales sur tout le territoire nationale (métropolitain et ultramarin), après un premier épisode marqué par un taux d'abstention record.

Les bureaux de vote sont ouverts depuis 8h et fermeront à 18h dans la grande majorité des communes. Dans les villes les plus peuplées, cet horaire est cependant repoussé à 20h.

Comme lors du premier tour, compte tenu de l'épidémie de Covid-19, les bureaux de vote devront respecter des conditions sanitaires particulières : limitation à trois du nombre d'électeurs présents simultanément dans le bureau (six si le bureau de vote est à la fois régional et départemental), file d'attente prioritaire à l'extérieur pour les personnes vulnérables, mise à disposition d'un point de lavage des mains ou de gel hydroalcoolique, port du masque obligatoire, aération régulière des locaux tout au long de la journée, etc.

Les élections régionales

Les conseillers régionaux sont normalement élus pour six ans, mais, compte tenu du changement de date du scrutin en 2021, et de la tenue de l'élection présidentielle en 2027, le mandat des conseillers élus ce mois prendra fin en mars 2028.

Le conseil régional a la compétence pour promouvoir le développement économique, social, sanitaire, culturel et scientifique de la région ; le soutien à l’accès au logement et à l’amélioration de l’habitat ; le soutien à la politique de la ville et à la rénovation urbaine ; le soutien aux politiques d’éducation, l’aménagement et l’égalité de ses territoires ; enfin, pour assurer la préservation de son identité et la promotion des langues régionales.

Les élections départementales

Les conseillers régionaux sont eux aussi élus pour six ans. Leur mandat prendra fin en mars 2028.

Les conseils départementaux sont en charge de la solidarité, des actions sociales, de la santé (personnes âgées, aide sociale à l’enfance, handicap, RSA, APA) ; de l’aménagement durable du territoire (protection des espaces verts, voirie départementale, services départementaux d’incendie et de secours) ; de l’éducation, de la culture, du sport (collèges, sauvegarde du patrimoine, bibliothèques, infrastructures sportives, musées départementaux).

Plusieurs territoires constituent désormais des collectivités à statut particulier qui ne sont pas concernées par ces élections départementales. La Ville de Paris est par exemple depuis 2019 une collectivité à statut particulier qui s'est substituée à la commune de Paris et au département de Paris (son assemblée délibérante, le conseil de Paris, est élue lors des élections municipales). Le métropole de Lyon, la Guyane, la Martinique, la Collectivité de Corse, sont également des collectivités à statut particulier. Les collectivités d'outre-mer (Polynésie française, Wallis-et-Futuna, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin et Saint-Barthélemy) et la Nouvelle-Calédonie ne sont pas des départements et n'ont donc pas de conseils départementaux.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»