«Ici, tu es un peu chez toi» : Le Drian accueille chaleureusement Blinken à Paris

«Ici, tu es un peu chez toi» : Le Drian accueille chaleureusement Blinken à Paris© Andrew HARNIK Source: Reuters
Antony Blinken et Jean-Yves Le Drian lors d'une conférence de presse au ministère des Affaires étrangères, à Paris, le 25 juin 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a été reçu par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. «Je serais tenté de dire : bienvenue chez toi !», a lancé le Français à son homologue qui a vécu à Paris dans les années 1970.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken était de passage à Paris le 25 juin, dans le cadre d'une tournée européenne. Avant de s’entretenir avec Emmanuel Macron, il avait rendez-vous au Quai d’Orsay avec le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Je serais tenté de dire : bienvenue chez toi !

Ce dernier a accueilli son homologue américain avec ces mots : «Mon cher Tony, je suis vraiment très heureux de t'accueillir à Paris [...] C'était normal que tu viennes à Paris parce que, ici, tu es un peu chez toi. Je serais tenté de dire : bienvenue chez toi !»

 «Permettez-moi de dire à quel point je suis content de me retrouver en France, une deuxième patrie pour moi», a confié Antony Blinken dans la langue de Molière lors d'une conférence de presse, avant de repasser à sa langue maternelle.

Né à New York en 1962, Antony Blinken y a vécu jusqu'à l'âge de 9 ans avant de suivre sa mère Judith à Paris où résidait son nouveau mari, l'avocat Samuel Pisar. Celui qui deviendra chef de la diplomatie américaine a fréquenté la prestigieuse école privée bilingue Jeannine Manuel (située dans le XVe arrondissement de Paris) jusqu'au baccalauréat, ce qui explique sa maîtrise du français. Il est ensuite rentré aux Etats-Unis pour poursuivre ses études à Harvard et à Columbia.

Premier haut responsable de l'administration Biden à se rendre en France, Antony Blinken a aussi de façon plus triviale évoqué son goût pour les séries télévisées françaises. «Si j'ai des cernes sous les yeux, c'est parce que je reste tard à regarder ces programmes», a-t-il précisé, en citant notamment Lupin, avec Omar Sy.

«J'ai gardé mes amis ici», a également affirmé le secrétaire d'Etat, qui s'est accordé un programme privé le 26 juin dans la capitale avant de poursuivre son tour d'Europe en se rendant à Rome.   

Sous la présidence de Barack Obama, Antony Blinken avait l'été adjoint du secrétaire d'Etat John Kerry. Ce dernier était également à l'aise en français, ce qui a pu jouer contre lui en lui valant d'être jugé trop élitiste lors de la campagne l'opposant à George W. Bush en 2004, à l'issue de laquelle le président républicain a été réélu pour un second mandat.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»