Euro de football : les Bleus poseront un genou à terre avant le coup d'envoi face à l'Allemagne

Euro de football : les Bleus poseront un genou à terre avant le coup d'envoi face à l'Allemagne© FRANCK FIFE Source: AFP
Les Bleus sont photographiés avant le match amical France-Bulgarie, le 8 juin 2021.
Suivez RT France surTelegram

Hugo Lloris a annoncé que les Bleus poseront un genou à terre avant le coup d’envoi de leur match face à l’Allemagne en souvenir de l'Américain George Floyd. «Une mode importée des USA» et une «honte» pour plusieurs responsables politiques français.

A l'occasion d'une conférence de presse ce 14 juin, le capitaine de l'équipe de France de football Hugo Lloris a annoncé que les joueurs de l’équipe de France poseront un genou sur la pelouse avant le coup d’envoi de leur premier match de l’Euro face à l’Allemagne à Munich le 15 juin à 21h.

Interrogé par un journaliste pour savoir si l'équipe de France allait accomplir ce geste déjà réalisé par d'autres équipes nationales, le gardien de l'équipe de France a déclaré : «Oui, c’est prévu», d'après RMC Sport qui rapporte l'information.

Les «Diables rouges» de Belgique ainsi que l'arbitre de la rencontre, l'Espagnol Antonio Mateu Lahoz, ont déjà effectué ce geste le 12 juin avant le match contre la Russie. Les joueurs anglais ont fait de même le 13 juin avant de débuter le match face à la Croatie. 

Ce geste a été initié à la suite des protestations après la mort de l'Afro-Américain George Floyd en mai 2020 à Minneapolis (Minnesota). Pendant plusieurs semaines, des manifestants, des militants mais aussi des responsables politiques s'étaient publiquement mis à genoux pour marquer leur soutien et leur indignation face à cet assassinat jugé révélateur des discriminations et de la violence que subit la communauté noire aux Etats-Unis.

La décision des joueurs de l'équipe de France irrite une partie de la droite

En France, après l'annonce d'Hugo Lloris, plusieurs responsables politiques ont amèrement condamné cette décision perçue comme une mode importée des Etats-Unis qui stimulerait au contraire les conflits raciaux sur le territoire de la République.

Le candidat du Rassemblement national (RN) aux régionales en région Paca, Thierry Mariani, a regretté sur Twitter un geste «de repentance qui consistent à suivre une mode lancée aux USA pour un meurtre où la France et les Français n’ont aucune responsabilité», précisant au début de son message : «Bien sûr qu’il faut lutter efficacement contre le racisme !».

Pour le chef de file des Patriotes, Florian Philippot, c'est une «honte» que les Bleus puissent accomplir ce geste. «Black Lives Matter est un machin sponsorisé pour faire monter les tensions, casser les peuples, les diviser, les entretenir dans le ressentiment, les affaiblir !», s'est-il indigné sur Twitter. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix