Paris : des milliers de personnes dans la rue pour commémorer le génocide arménien

Paris : des milliers de personnes dans la rue pour commémorer le génocide arménien© Bertrand GUAY Source: AFP
Emmanuel Macron et plusieurs officiels ont commémoré le génocide arménien devant le mémorial, place du Canada.
Suivez RT France surTelegram

A Paris s'est déroulée la commémoration du génocide arménien de 1915. Plusieurs milliers de personnes, dont Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, se sont rassemblées pour rendre hommage aux victimes.

La diaspora arménienne a défilé dans les rues de la capitale française ce 24 avril, devenu en 2019 Journée nationale de commémoration du génocide, pour commémorer les 106 ans du génocide arménien par l'Empire ottoman. Ils étaient ainsi plusieurs milliers à Paris. 

Emmanuel Macron s'est également rendu devant le mémorial du génocide arménien au centre de Paris pour «participer à un moment de recueillement» aux côtés du maire de Paris Anne Hidalgo, de l'ambassadeur d'Arménie Hasmik Tolmajyan, ainsi que des co-présidents du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF), Ara Toranian et Mourad Papazian.

Interrogé au micro de RT France, Franck Papazian, autre co-président du CCAF, a demandé à Recep Erdogan et à la Turquie de reconnaître ce drame.

Selon diverses estimations, entre 1,2 million et 1,5 million d’Arméniens ont été tués pendant la Première Guerre mondiale par les troupes de l'Empire ottoman, alors allié à Allemagne et à l'Autriche-Hongrie.

Cette journée était aussi l'occasion pour les manifestants de pointer du doigt le manque de soutien de «l'Occident chrétien» et de la France dans le conflit du Haut-Karabagh, qui a opposé l'Arménie et l'Azerbaïdjan, ce dernier ayant reçu le soutien de la Turquie.

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a rappelé que cette région du Caucase était toujours «inflammable», et que l'indépendance de l'Arménie était «fragile». Pour l'élue de droite, il «faut soutenir» l'Arménie, car «c'est notre alliée».

La mobilisation, partie place du Canada, s'est achevée à proximité de la Tour Eiffel.

Le même jour, Joe Biden a reconnu le génocide arménien, devenant le premier président des Etats-Unis à le faire. Une annonce qui a suscité la colère de la Turquie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»