Des militants dénoncent l’inaction du gouvernement face aux «logements passoires»

Pour les militants de Greenpeace et membres de la Fondation Abbé Pierre qui ont manifesté ce 7 avril, la loi Climat n'est pas à la hauteur des ambitions de la Convention citoyenne sur le climat en ce qui concerne les logements dits «passoires».

Des militants de Greenpeace, des membres de la Fondation Abbé Pierre ainsi que des locataires ont réalisé une action coup de poing devant le ministère de la Transition écologique ce 7 avril. Ils ont dénoncé l’inaction du gouvernement, selon eux, en matière de lutte contre les «logements passoires», ainsi nommés à cause d'une isolation thermique défectueuse.

Ils appellent à l’accélération de la rénovation de ces logements et à des mesures plus ambitieuses pour la «loi Climat» en cours de discussion à l’Assemblée nationale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»