«Situation inhumaine» : Corbière appelle le gouvernement à s'occuper des Algériens bloqués à Roissy

«Situation inhumaine» : Corbière appelle le gouvernement à s'occuper des Algériens bloqués à Roissy© RT France

25 ressortissants algériens sont toujours bloqués à l'aéroport de Roissy pour ce qui devait initialement être une simple escale entre Londres et Alger. Le député Alexis Corbière a interpellé le gouvernement français sur leur situation.

Dans une lettre rendue publique ce 24 mars sur les réseaux sociaux, le député insoumis de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière a demandé aux ministres français de l'Intérieur et des Affaires étrangères de se préoccuper de la situation de 25 ressortissants algériens, bloqués depuis le 26 février dans un terminal de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, alors qu'ils s'y trouvaient initialement en escale dans le cadre d'un trajet Londres-Alger.

Les autorités françaises doivent tout mettre en œuvre pour que ces personnes puissent enfin rejoindre leur destination ou, à défaut, être autorisées au séjour en France et accueillies dans des conditions dignes

«Depuis le 26 février donc, ces 25 femmes et hommes dorment à l'aéroport à même le sol ou sur des brancards prêtés par du personnel de la zone. Ils n'ont eu le droit à prendre leur première douche qu'après plus de dix jours sur place et moyennant une cinquantaine d'euros», dénonce notamment Alexis Corbière. Et le député insoumis de souligner la présence dans le groupe de personnes fragiles dont «une personne âgée de 78 ans» ou encore «une autre atteinte d'un cancer de la prostate». «Une troisième a dû être hospitalisée [...] pour des problèmes cardiaques», rapporte encore l'élu de Seine-Saint-Denis qui, dénonçant «une situation inhumaine», demande aux autorités françaises de «tout mettre en œuvre pour que ces personnes puissent enfin rejoindre leur destination ou, à défaut, être autorisées au séjour en France et accueillies dans des conditions dignes».

Auteur: RT France

Pour l'heure, les autorités algériennes refusent de laisser les ressortissants embarquer sur un vol d'Air Algérie car depuis le 17 mars 2020 le pays a officiellement suspendu ses liaisons aériennes et maritimes avec la France, décision étendue au reste du monde quelques jours plus tard.

«Depuis le 26 février, [25] Algériens en provenance de Londres sont bloqués à l'aéroport CDG. Munis d'un passeport, test PCR et attestation de rapatriement, Air Algérie leur refuse l'embarquement», a pu témoigner sur place notre journaliste Mona Hammoud-Elhor, images à l'appui.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»