Covid-19 : des passagers algériens bloqués depuis trois semaines à l'aéroport de Roissy CDG

Covid-19 : des passagers algériens bloqués depuis trois semaines à l'aéroport de Roissy CDG© Twitter : @Mona_RTFrance
Vidéo
Installations de fortune à l'aéroport CDG.

Alors que l'Algérie a officiellement suspendu ses liaisons aériennes et maritimes avec la France, quelque 26 Algériens sont bloqués à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle en attendant de s'envoler à destination d'Alger.

Bloqués en zone internationale depuis le 26 février, 26 citoyens algériens en provenance de Londres vivent dans un terminal de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle en attendant de pouvoir prendre un vol pour Alger.

Ainsi que le rapporte l'AFP, les autorités algériennes refusent en effet de les laisser embarquer sur un vol d'Air Algérie car depuis le 17 mars 2020, l'Algérie a officiellement suspendu ses liaisons aériennes et maritimes avec la France, décision étendue au reste du monde quelques jours plus tard.

Auteur: RT France

A la fermeture des frontières, les autorités avaient bien organisé des vols de rapatriement pour leurs ressortissants, mais sous conditions. Et la récente émergence du variant anglais a encore compliqué la situation : les vols ont même été suspendus pour toute la durée de ce mois de mars.

Munis d'un passeport, test PCR et attestation de rapatriement, Air Algérie leur refuse l'embarquement

«Depuis le 26 février, 26 Algériens en provenance de Londres sont bloqués à l'aéroport CDG. Munis d'un passeport, test PCR et attestation de rapatriement, Air Algérie leur refuse l'embarquement», a témoigné sur place notre journaliste Mona Hammoud-Elhor, images à l'appui.

«Parmi eux, enfants et personnes âgées malades qui ont besoin de soins et de rentrer chez eux. Aucune solution n'a été proposée pour les rapatrier», a-t-elle ajouté en commentaire d'une autre vidéo filmée sur place. 

Comme l'explique l'AFP, le groupe se compose d'hommes seuls, de trois familles, dont une femme de 78 ans et deux jeunes enfants. «Leur quotidien est rudimentaire : sieste à même la moquette au son des haut-parleurs de l'aéroport, toilette minimaliste dans les sanitaires et repas aléatoires grâce à des dons ou des bons remis par Aéroports de Paris, le gestionnaire des lieux», relate encore l'agence de presse.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»