Le Royaume-Uni pourrait interdire l'importation de foie gras français

Le Royaume-Uni pourrait interdire l'importation de foie gras français© REUTERS / REGIS DUVIGNAU
Un foie gras engraissé naturellement dans un restaurant situé à Toulouse en France, le 29 novembre 2019.
Suivez RT France surTelegram

Le Royaume-Uni pourrait interdire l’importation de foie gras «dans les prochains mois», selon le ministre britannique de la Protection animale, Zac Goldsmith. Une mauvaise nouvelle pour la filière française, touchée par une grave épidémie.

Le Royaume-Uni réfléchirait à la possibilité d’interdire l'importation de foie gras «dans les prochains mois», selon le ministre britannique de la Protection animale, Zac Goldsmith, cité par le Daily Mail. En 2000, le Royaume-Uni avait déjà interdit la production de foie gras sur son territoire, mais les autorités ne pouvaient pas restreindre les importations au nom de la libre-circulation des biens et marchandises inscrite dans le marché unique européen.

Officiellement sorti de l’Union européenne, le Royaume-Uni est dorénavant libre de prendre des dispositions commerciales sur son territoire. «Maintenant que notre future relation avec l'UE est établie, le gouvernement envisage de prendre d'autres mesures concernant le foie gras», avait fait savoir le 6 mars un porte-parole du ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales, ajoutant que le processus de production «soulève de graves préoccupations». Pour les militants de la protection animale, le foie gras, obtenu en gavant quotidiennement des oies ou des canards, est perçu comme un acte de torture.

Comme le rappelle le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, la France est le premier pays producteur de foie gras dans le monde, avec 100 000 emplois directs et indirects générés par cette filière. Au Royaume-Uni, 98% du foie gras consommé est produit en France, rapporte Les Echos

La nouvelle tombe mal pour les éleveurs français, touchés de plein fouet par l'influenza aviaire, une maladie infectieuse qui aurait conduit à l’abattage ou la mort de 6,7 millions de canards en 2020, comme le rapportait l’AFP le 5 mars. La filière foie gras avait néanmoins rapporté cette même année plus de 40 millions d'euros à la France.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix