200 000 canards abattus et 61 foyers de grippe aviaire en France selon le ministère de l'Agriculture

- Avec AFP

200 000 canards abattus et 61 foyers de grippe aviaire en France selon le ministère de l'Agriculture© Mathieu Belanger Source: Reuters
Un jeune canard mulard tente de s'envoler (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un bilan du ministère de l'Agriculture du 3 janvier a fait état de 61 foyers de grippe aviaire en France, dont 48 dans les Landes. Plus de 200 000 canards ont déjà été abattus en France pour endiguer la progression de la grippe aviaire.

Plus de 200 000 canards ont déjà été abattus en France pour endiguer la progression de la grippe aviaire dans les élevages et autour de 400 000 sont en passe de l'être, a-t-on appris le 5 janvier par le ministère de l'Agriculture.  

Quelque 100 000 canards ont été abattus à l'intérieur des foyers de contamination identifiés, principalement dans le Sud-Ouest, tandis que 104 000 ont fait l'objet d'abattages préventifs autour de ces foyers, a indiqué Loïc Evain, le chef des services vétérinaires et directeur général adjoint de l'alimentation. «Il en reste à peu près 400 000 à abattre» préventivement, un «nombre susceptible d'évoluer». 

61 foyers de grippe aviaire en France au 1er janvier, dont 48 dans les Landes  

Un bilan diffusé le 3 janvier par le ministère de l'Agriculture faisait état de 61 foyers d'influenza aviaire hautement pathogène (communément appelée grippe aviaire) en France au 1er janvier, dont 48 dans les Landes qui compte un grand nombre d'exploitations d'oies et canards destinés à la production de foie gras. 

Le ministère prévenait que la stratégie de prévention de la maladie «pourra(it) être revue à la lumière d'un nouvel avis de l'(agence de sécurité sanitaire) Anses attendu» dans la semaine.  

Un bilan, daté du 29 décembre, faisait quant à lui état de 21 foyers de contamination sur toute la France.  

Actuellement, les autorités mettent en œuvre des «abattages préventifs de tous les palmipèdes et des autres espèces de volailles non claustrées dans un périmètre de 3 km autour des foyers», souligne la Confédération générale de l'aviculture, qui appelle l'Etat à «indemniser les éleveurs le plus rapidement possible».

Des abattages préventifs dénoncés par deux syndicats agricoles  

«Après plusieurs années d'investissements colossaux pour respecter des mesures drastiques de biosécurité, conduisant à une augmentation du coût de production, ce nouvel épisode est un coup de massue, en particulier pour la filière palmipèdes gras déjà fragilisée par les impacts de la Covid-19», déplore l'organisation.

Les abattages préventifs d'animaux sains sont dénoncés par les syndicats agricoles Confédération paysanne et Modef (Mouvement de défense des exploitants familiaux), qui les jugent «aussi inefficaces sanitairement qu'inacceptables moralement».

Précisons que l'influenza aviaire était réapparue début décembre dans des élevages français. 

«Les volailles d'élevage sont principalement contaminées par les oiseaux sauvages infectés ou, lors d'épizootie en élevage, par les autres élevages avicoles infectés», rapporte l'Anses sur son site internet 

Les autorités rappellent systématiquement que la consommation de viande, foie gras et œufs ne présente pas de risque.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»