«Elles peuvent se tirer les cheveux» : Marlène Schiappa dénonce les propos de Noël Le Graët

«Elles peuvent se tirer les cheveux» : Marlène Schiappa dénonce les propos de Noël Le Graët© Thomas SAMSON / AFP
La ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa à l'Assemblée nationale le 2 février 2021 (photo d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La ministre déléguée à la Citoyenneté a qualifié le 8 mars de «propos d’un autre temps» la phrase du président de la Fédération française de football, balayant d'un revers de main les tensions en équipe de France féminine de football.

La ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa a qualifié le 8 mars d'«affligeants» les propos du président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët. Interrogé le 3 mars sur RMC à propos des tensions entre la sélectionneuse Corinne Diacre et certaines joueuses de l'équipe de France, celui-ci avait estimé que la sélection n'ayant «pas perdu un match» depuis le Mondial 2019, «elles peuvent se tirer les cheveux, ça m'est égal».

«C’est navrant, c’est ce qu’on appelle du sexisme ordinaire», a commenté Marlène Schiappa sur RMC. «Quand deux femmes ont un débat ou sont en désaccord, on ne considère pas que c’est un désaccord ou un débat», a encore pesté le membre du gouvernement. «Mais on considère qu’elles se crêpent le chignon ou qu’elles se tirent les cheveux. [...] Ce sont des propos d’un autre temps, et je les déplore. D’autant que les footballeuses françaises ont un niveau important comme celui dans d’autres pays d’Europe. Elles gagnent les matchs, et c’est important de le souligner. La deuxième partie de la phrase est plus glorieuse pour monsieur Le Graët que le début de sa phrase», a poursuivi la ministre.

Le président de la FFF, candidat à sa réélection le 13 mars prochain, a été critiqué pour ses propos par son concurrent Frédéric Thiriez, ancien président de la Ligue professionnelle de football, qui brigue son poste. «Cet homme ne maîtrise plus son langage, il est vraiment indigne de représenter le football», a réagi ce dernier auprès de l'AFP le 4 mars, qualifiant le dirigeant de 79 ans de «multirécidiviste» et rappelant une phrase controversée prononcée en septembre 2020, lorsque Noël Le Graët avait déclaré que le racisme dans le football n'existait «pas ou peu».

Ces paroles se fondent sur des stéréotypes sexistes

L'association Foot ensemble, qui lutte contre les discriminations, a publié une lettre ouverte pour dénoncer les propos du président sortant. «Si elles ne sont pas violemment insultantes, ces paroles se fondent sur des stéréotypes sexistes. En cela, elles nous semblent particulièrement malvenues et totalement paradoxales avec l'esprit des actions menées sur le terrain», souligne le texte.

Noël Le Graët a néanmoins été défendu par sa colistière Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF, pour qui «ça serait top si on pouvait parler du bilan, plus que de la forme qui, certes, peut évidemment interpeller». Auprès de l'AFP, la numéro deux de la Fédération a tenu à rappeler «tout ce qui a été fait pour les femmes» sous la présidence de Noël Le Graët, comme «le fait qu'on soit passé de 50 000 à 207 000 licenciées», et «que l'équipe de France soit passée de la neuvième à la troisième place» au classement mondial.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»